IN TWO I

Exposition et pièce sonore, en partenariat avec Why Note.
Exposition
Création sonore
Vortex Dijon
IN TWO 1

Les Ateliers Vortex ont le plaisir de vous inviter à découvrir l'exposition « In Two I », avec Charles Thomassin, Marion Lemaître et Anne Briset. En partenariat avec Why Note, du 27 janvier au 10 février 2021.

• Exposition 27 janvier – 10 février 2021.
• Ouvert du mercredi au samedi de 14h00 à 18h30 sur rendez-vous professionnels uniquement (artistes, représentant·e·s d’institutions, étudiant·e·s en arts, enseignant·e·s...)

Le cycle IN TWO s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre Les Ateliers Vortex et Why Note, liant arts visuels et performances sonores. Ce nouveau format court d’expositions met en présence un duo d’artistes plasticien·ne·s et un·e musicien·ne interprétant une pièce du répertoire contemporain. Pensées en concertation, ces propositions artistiques se répondent et se complètent. La carte blanche offerte aux artistes dans l’occupation de l’espace des Ateliers Vortex les invite à porter un regard nouveau sur leurs propres œuvres. La rencontre induite par l’interprétation d’une pièce musicale ajoute une dimension performative à l’ensemble, rendue visible et accessible au public par le biais d’une captation vidéo.

___

JAMES TENNEY PAR ANNE BRISET

Anne Briset est percussionniste dans plusieurs ensembles importants de la scène des musiques contemporaines et improvisées et membre de La Générale d’Expérimentation, collectif de musiciens associé à Why Note.
Elle propose pour ce premier volet de IN TWO, de jouer un classique absolu des musiques minimalistes, composé par James Tenney : Having Never Written A Note For Percussion (1971), long crescendo et decrescendo sur un grand tam d’orchestre.

CHARLES THOMASSIN ET MARION LEMAÎTRE

Cette première édition réunit Marion Lemaître et Charles Thomassin, deux jeunes artistes diplômés de l’ENSA Dijon. Si chacun déploie une pratique singulière, la réunion de leurs travaux se perçoit comme une évidence, tant les points de jonction qui les unissent sont nombreux.
Tous deux témoignent d’un intérêt prononcé pour le paysage, urbain comme rural, qui se traduit dans leur pratique par une démarche exploratoire.

Dans l’espace des Ateliers Vortex, leurs interventions prennent la forme d’une composition axée sur différents points de vue. Le duo joue ainsi d’une linéarité aussi bien horizontale que verticale et de l’introduction d’éléments convoquant tant la dimension géologique du paysage (pierre, bois, reliefs, monticules) que ses codes architecturaux. Ainsi, la forme cylindrique de la colonne Morris de Charles Thomassin répond-elle aux deux sculptures circulaires évoquant des châteaux d’eau et aux fermettes perchées sur mâts de Marion Lemaître. La mise en perspective de différents rapports d’échelle occupe d’ailleurs une place centrale dans leur proposition.

Cette manière d’investir l’espace s’assortit d’une pratique de la sculpture marquée par une économie de moyens dans le choix des matériaux. Quand l’un collecte et assemble structures et affiches publicitaires, matériaux de construction et d’isolation low-cost ; l’autre récupère bois de construction et galets monumentaux qu’elle laisse volontairement partiellement affleurants. Si tous deux se retrouvent dans la volonté de lier ces éléments, les techniques employées pour les travailler les distinguent cependant. Là où Marion Lemaître applique des méthodes propres à l’artisanat de construction – taille de pierre, chevillage du bois – Charles Thomassin emploie sangles et tendeurs, accessoires liés à son vocabulaire besogneux et urbain.

Leurs deux univers font corps et se répondent, dans un dialogue qui trouve toute sa place sous la charpente industrielle des Ateliers Vortex.

———
Les Ateliers Vortex
71-73, rue des rotondes
21000 DIJON
09 72 43 68 71
contact@lesateliersvortex.com

Adresse

Vortex 71-73 rue des Rotondes 21000 Dijon France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 21 avril 2021