TRANSANATOLIA

Photographies de Mathias Depardon
Exposition
Photographie
Galerie SIT DOWN Paris 03
Mathias Depardon

Première exposition de Mathias Depardon à la galerie Sit Down, Transanatolia est une pérégrination aux confins de l’Anatolie. 

Pendant 5 ans, Mathias Depardon a photographié “la grande Turquie“, jusqu’aux lisières de l’Azerbaïdjan et du Xinjiang où la Turquie reste la “mère patrie “. 

Le morcellement de l’Empire ottoman à la fin de la Première Guerre mondiale demeure un traumatisme et repousser les frontières permet de prendre une revanche contre une blessure historique.

Ces lieux reculés aident à comprendre les grandes mutations qui agitent la région. À travers des portraits, des paysages, Mathias Depardon sonde un pays tiraillé entre modernisation à tout crin et réminiscences ottomanes.

Complément d'information

 

La Turquie, « Ce pays qui ressemble à la tête d'une jument venue au grand galop de l'Asie lointaine pour se tremper dans la Méditerranée ». Ainsi la décrit Nazim Hikmet, le plus grand poète turc contemporain, mort en exil en 1963 sans avoir pu revoir cette Anatolie où il voulait être enterré.

Cette jument venue des steppes d'Asie centrale, comme les premières tribus turques qui ont conquis l'Asie mineure, porte sur son dos une histoire. De la crinière aux sabots, de la Thrace, sa face européenne, aux montagnes du Kurdistan, de Kars, sur les contreforts du Caucase, avec son hiver sibérien, jusqu'à Urfa, au seuil aride du Proche-Orient arabe, de la mer Noire à la mer blanche, comme on appelle en turc la Méditerranée, la Turquie est vaste, diverse, mêlée. Son identité est souvent insaisissable. Elle couvre 770.000 km2, sur 1.600 km d'Est en Ouest, possède 8.000 km de côtes, chevauche deux continents et des siècles de civilisations. Elle est traversée par des chaînes de hautes-montagnes et deux fleuves, le Tigre et l'Euphrate. Elle s'ouvre, à l'ouest sur la Grèce, au Nord, sur le monde russe, à l'Est sur l'empire perse. Elle est à la fois balkanique et anatolienne, arabe, kurde, caucasienne, laze et méditerranéenne, paysanne et citadine.

Cette silhouette de forme équine est assez récente. La Turquie est une idée neuve. Sa fondation date de 1923, sur les cendres de l'empire ottoman, un espace qui, pendant cinq siècles, s'étendait beaucoup plus loin. A son apogée, au milieu du XVe siècle, l'empire s'étalait sur plus de 3 millions de km2….

…. Pour unifier un ensemble aussi divers sous la bannière de la Turquie, la jeune République a voulu faire table rase. Elle a changé l'alphabet, aboli le califat et les confréries religieuses, interdit les costumes traditionnels et les langues minoritaires. Elle a bâti ex nihilo un nouveau langage, une histoire, une identité turque….

….  Le monde turc est un espace bien plus vaste que ses limites actuelles le laissent supposer. Pour le traverser, il faut remonter l'histoire et explorer des contrées imaginaires.

Guillaume Perrier “ TransAnatolia “  Préface (extraits)

Horaires

Ouverture du mardi au samedi de 14h à 19h.

Tarifs

Entrée libre

Adresse

Galerie SIT DOWN 4 rue Sainte Anastase 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre


Bus : 96 arrêt Saint Claude – Metro : ligne 1 – station Saint Paul / ligne 8 – station Chemin vert

Dernière mise à jour le 9 juin 2021