Suggestion de présentation, épisode 28

Stéphane Bérard, Yeah ! Politique d’accompagnement aux formes innovantes
Exposition
Arts plastiques
Tripode - adresse administrative Nantes

L’épisode 28 du programme d’expositions, Suggestion de présentation, est l’occasion pour Tripode de poursuivre sa collaboration avec l’artiste Clément Laigle. Outre la sculpture, celui-ci pratique le commissariat d’exposition avec Mélaine Rouger, sous l’énigmatique acronyme MBDTCurators. Le duo de commissaires, formé en 2011, a choisi, pour son quatrième projet, d’inviter Stéphane Bérard à réaliser une exposition personnelle dans la galerie de l’espace Diderot, à Rezé.

Plasticien, musicien, réalisateur, écrivain, chanteur et designer, Stéphane Bérard produit des pièces sous divers médiums, une oeuvre à forte valeur équivoque. Par simple réciprocité il observe la société qui l’entoure et s’empare de ses codes, de ses structures, pour en révéler et en souligner des fonctions cachées ou refoulées. Ses références, éclectiques, peuvent être politiques autant que sociales et artistiques. Ses oeuvres peuvent parfois prendre la forme de projets industriels issus d’inventions à l’utilité discutable, ou encore la forme d’interventions délibérément disruptives, visant à transformer ou corriger des comportements face aux objets. Stéphane Bérard est de ces artistes qui s’ingénient à n’être pas là où on les attend, ou plutôt juste à côté, développant un esprit critique aiguisé et un humour non dissimulé.

L’exposition Yeah ! présente l’installation Politique d’accompagnement aux formes innovantes qui, selon l’artiste est composée de : «Deux cimaises, trois socles servant trois morceaux de musique penchée jusqu’à la chaise du gardien.Mais revenons, si vous le voulez bien, vers un déroulé des stances, à ces cimaises donc, leurs trois socles servant trois morceaux de musique penchée jusqu’à la chaise du gardien maintenant l’estime au bâti fait d’amour et de béton cellulaire asséné par les pouvoirs publics, cette inflexion d’architecte, son ultime développement à l’étudiée régie d’exposition.»

L’installation entre donc en résonnance avec l’ensemble du bâtiment (la galerie d’exposition et la médiathèque), et se joue avec humour de l’architecture conçue par Massimiliano Fuksas. Elle vient accentuer le déséquilibre physique de la galerie et questionne, par une mise en scène d’éléments muséographiques, la fonction et l’image de l’espace d’exposition. Comme le souligne Johann Defer: «En tant qu’artiste conceptuel, Bérard met en scène des dispositifs qui interrogent autant leur structure institutionnelle de réception que la notion supposée cautionner leur existence, l’art.» (in Les protocoles expérimentaux de Stéphane Bérard, éditions La passe du vent, 2006)

Son oeuvre est présente dans des collections publiques et privées. Le travail de Stéphane Bérard est représenté par la galerie Eva Meyer, Paris.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

UNE SÉANCE, DEUX FILMS

mercredi 22 mai à 20h30 / Cinéma Saint-Paul de Rezé / Tarif unique 4 euros

Comme un pas chassé à l’exposition, deux films de l’artiste seront projetés au cinéma Saint-Paul de Rezé.

Stéphane Bérard a débuté sa carrière par l’écriture, puis très vite plasticien puis réalisateur chaque médium en appelant un autre. Mortinsteinck et L’écart sont les deux premiers longs métrages vidéos de l’artiste. Depuis cette période, il a réalisé deux longs-métrages, enregistré trois albums, traduit intégralement L’Enfer de Dante en 2008, et participé à une cinquantaine d’expositions.

Mortinsteinck, 1998, 75’ : avec Alexandre Gérard, Nathalie Quintane, Stéphane Bérard, Yvan Etienne, Pierre et Lella le Pillouër, Benoît Coze, Hubert Lucot, Olivier Blanckart, Sylvester Stallone... Un jeune homme en tue un autre. De remords et de tristesse, il part s’engager dans la Légion étrangère…

L’écart, 1999, 75’ : avec Alexandre Gérard, Nathalie Quintane, Céline Lican, Yvan Etienne, Jacqueline Bérard, Eric Mangion, Arnaud Labelle-Rojoux, Jacques Sivan, Françoise Lebrun... Dassoule Ghéghisz, une réfugiée d’Europe centrale rencontre Yves Chétule un jeune thésard qui se propose de lui venir en aide...

Tarifs :

entrée libre

Commissaires d'exposition

Partenaires

Tripode bénéficie des soutiens de la ville de Rezé, du conseil régional des Pays de la Loire, du conseil général de Loire -Atlantique et de l’État - Préfecture de la région des Pays de la Loire - Drac des Pays de la Loire et du partenariat avec l’arc, scène conventionnée de Rezé.

Horaires

exposition ouverte le mercredi et le samedi de 14h à 18h et sur rendez-vous

Adresse

Tripode - adresse administrative 26 rue du Plessis de la Musse 44100 Nantes France

Comment s'y rendre

Tramway ligne 3 Arrêt Espace Diderot
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020