Stéphane MULLIEZ, Soizic STOKVIS, Jérôme TOURON

PERSPECTIVES
Exposition
Arts plastiques
Galerie La Ferronnerie Paris 11

 Pour l’exposition Perspectives Soizic Stokvis met en place une nouvelle pièce monumentale, ‘Per 3’, en écho avec les œuvres installées en 2014 à La Vigie, Nîmes, et en continuité avec l’ensemble proposé en 2015 au Domaine de Kerguéhennec (exposition de groupe Murs murs).’Le vocabulaire formel de Soizic Stokvis relève d’une abstraction géométrique héritière des mouvements Bauhaus et de Stijl. Bien que sa  peinture présente les caractéristiques d’un art abstrait, les formes qu’elle travaille proviennent d’une observation de son environnement vu en perspective, en plongée ou à travers les strates d’un paysage qu’elle déplie et une topographie éclatée. En cela [ … ] l’artiste établit des liens entre le réel et l’abstraction…’

Florence Jaillet, extrait de Carnet d’expositions, Domaine de Kerghéhennec, 2015

 

Stéphane Mulliezavait élaboré, avant l’ensemble de collage ‘Urbans’, les grands formats ‘Milk’ dont la pièce ‘Capri’ sera exposée pour Perspectives. Sa démarche part de l’observation de l’art, de l’architecture et du design de la période d’après-guerre. Collectant des visuels dans l’important corpus de revues d’architecture qu’elle a rassemblé, elle accentue l’aspect très dessiné de ses collages par l’usage de fils tendus. Pour la série Milk, une brique le lait mise à plat a constitué l’un des points de départ pour la mise en forme de ses pièces.

 

Jérôme Touron utilise depuis ses débuts les qualités intrinsèques de matériaux basiques-plâtre, fil de fer, clous, peinture industrielle, aimants- pour créer des œuvres qui pourraient être, sans dogmatisme, des descendantes de l’art minimal, à ceci près que par touches imperceptibles, il ouvre leur champ, régulièrement, au spirituel. 

A l’occasion de Perspectives, Jérôme Touron présentera de nouvelles  pièces réalisées l’été dernier à la Cour Dieu, en Bourgogne : des œuvres telles ces blocs de pierre de Bourgogne, teintés d’un jaune vif, en suspension dans une frêle structure de métal ; également, la pièce ‘Conversation’ dans la continuité de la pièce ‘Après la nuit, devant le Ciel, où l’éclat des couleurs vives laisse la place à la sobriété du blanc, d’un jaune pâle, permettant un subtil jeu d’ombres dessinées sur le mur-support. Il prolonge ainsi ses recherches autour des perceptions subtiles, jouant des interférences entre un matériau discret et son contact avec une surface neutre.

Commissaires d'exposition

Horaires

du mardi au vendredi de 14h à 19h, samedi de 13h à 19h

Adresse

Galerie La Ferronnerie 40 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris 11 France

Comment s'y rendre

Métro : Oberkampf et Parmentier
Dernière mise à jour le 2 mars 2020