Sibylles

Exposition collective
Exposition
Arts plastiques
GALERIE CHLOE SALGADO Paris 03
Photo Grégory Copitet pour GALERIE CHLOE SALGADO

“La Sibylle à la bouche délirante, profère des mots sans sourires, sans fards et sans parfums, mais le dieu qui les inspirent fait perdurer sa voix mille ans”. – Héraclite, 500 av. J.-C.

Dans les annales de l'Antiquité, au centre de la tapisserie traditionnelle grecque, la "Sibylle" apparaît comme une sommité, un phare de sagesse prophétique voilée de mysticisme. Identifiable dans les chroniques savantes rédigées par le géographe grec Pausanias au IIe siècle après J.-C., la Sibylle reste une figure énigmatique. Les récits de Pausanias, qui documentent la tradition locale, dévoilent un ensemble de femmes oracles, dont l'identité est masquée par les sanctuaires qu'elles servent avec dévotion. Contrairement à leurs homologues masculins, qui avaient tendance à répondre allusivement, les Sibylles fournissaient des réponses détaillées et précieuses lorsqu'on leur posait la bonne question.

SIBYLLES est une exposition collective organisée conjointement par la GALERIE CHLOE SALGADO et Chapelle XIV. Ici, six femmes artistes visionnaires convergent, chacune maniant un lexique artistique distinct nourri de mythes anciens, qui forgent simultanément de nouveaux récits audacieux pour l'ère moderne. Leurs créations, exposées comme des reliques contemporaines, incarnent une enquête historique méticuleuse ainsi que l'innovation et la métamorphose du savoir-faire traditionnel dans les domaines du tissage de tapisseries, de la céramique, du travail du bois, des fresques et du fer forgé. Ces artefacts ornés, imprégnés d'une signification symbolique, transcendent la simple esthétique, invitant les spectateurs dans un royaume où la spiritualité se mêle à la fonctionnalité.

SIBYLLES n'est pas une exposition sur la sorcellerie, la magie ou le féminisme au sens dogmatique. Elle navigue plutôt dans les domaines labyrinthiques de l'hybridité et de l'expérimentation, guidée par l'acuité inhérente à l'intuition féminine. Ancrée dans les visions collectives de six artistes - Jenna Kaës, Elissa Lacoste, Charlotte Simonnet, Melissa Sinapan, Maïa Taïeb et Elvira Tiaou - l'exposition offre un éventail kaléidoscopique de réinterprétations mythologiques à l'avant-garde de l'évolution culturelle. À une époque de plus en plus ancrée dans l'éther numérique, ces reliques artisanales, à l'instar de celles du mouvement Arts and Crafts du XIXe siècle, revêtent une importance nouvelle, servant de liens entre le passé, le présent et l'avenir.

Faisant écho aux prophéties acrostiches de la Sibylle, qui étaient écrites sur des feuilles et disposées de manière à ce que les lettres initiales forment toujours un mot, les œuvres artistiques présentées dans SIBYLLES forment une prophétie collective. Tels les fragments d'une grande mosaïque, ces diverses interprétations s'unissent grâce à l'artisanat, aux approches expérimentales et à la sensibilité instinctive propre au point de vue féminin. Elles tissent cette prophétie collective qui traverse les âges - un témoignage du pouvoir durable de l'art d'offrir des réponses viscérales et de prévoir l'avenir."

Kristen de la Vallière

 

Complément d'information

En collaboration avec Chapelle XIV,  avec des œuvres de Jenna Kaës, Elissa Lacoste, Charlotte Simonnet, Melissa Sinapan, Maia Taïeb et Elvira Tiaou.

Adresse

GALERIE CHLOE SALGADO 61, rue de Saintonge 75003 Paris 03 France
Dernière mise à jour le 3 mars 2024