Shana Moulton, A Unique Boutique

Exposition
Arts plastiques
Crèvecoeur Paris 20

Shana Moulton

 

A Unique Boutique 

 

10/01-03/03/13

 

 

ENTRETIEN AVEC L’ARTISTE

 

 

Crèvecoeur - Tu ouvres une exposition à la galerie Crèvecoeur intitulée A Unique Boutique. Peux-tu me donner des indications sur ce titre? Est-il lié à l’espace de la galerie lui-même?

Shana Moulton- Il y a un magasin à Fresno, en Californie, là où j’ai grandi, qui s’appelle Unique Boutique. J’ai toujours été intriguée par ce nom, ça sonnait tellement français! L’espace de Crèvecoeur est assez accueillant et personnel, et je pense qu’une boutique ou un magasin de cadeaux, c’est comme une porte qui s’ouvre sur les fantaisies et les désirs de chacun. 

 

Comment décrire la relation qui existe depuis 10 ans entre toi (Shana) et ton personnage (Cynthia) et comment cette relation a évolué au fil des années? Est-ce que Cynthia vieillit, par exemple?

Cynthia change en fonction de mon état d’esprit ou de mon attitude, qui oscille souvent entre un ennui anxieux et un bonheur ravi. A vrai dire, elle représente plutôt une série d’états d’esprit plutôt qu’un personnage complètement déve- loppé. En vieillissant, elle est devenue plus versatile, et plus ouverte aux expériences différentes, elle est plus dans la recherche. On peut dire qu’elle a vieilli en 10 ans, et c’est de plus en plus dur de trouver de bons angles de caméra pour elle. Elle vieillit, et c’est une raison qui m’a poussé à rester avec elle, pour voir son âge. Elle restera là, à guider la caméra pour moi, à m’aider à trouver ma voie.

 

Cynthia nous est très familière parce que nous l’avons vue dans des situations bizarres, très intimes, et souvent liées à sa santé. Elle nous est aussi très familière parce que nous connaissons bien son corps. Les équipements médicaux et orthopédiques sont des outils importants parce que ce sont souvent eux qui suscitent les transitions dans tes récits. Par- fois, tu choisis de les présenter dans l’espace d’exposition comme des sculptures; que peux-tu dire de ça?

Même si j’adore la vidéo et les supports audiovisuels, je suis une personne très tactile et je trouve ça vraiment intéressant qu’un espace d’exposition puisse combiner l’expérience de regarder avec la présence d’objets physiques. Je pense qu’il y a un potentiel inexploré là-dedans. Inclure les accessoires des vidéos a été pour moi le début de cette exploration, et produire ces accessoires a mené à des pistes de sculptures.

 

Cynthia nous rappelle des personnages dont on devient accroc, comme dans les séries télé, et cela est dû aussi à ton talent narratif. La télé n’est jamais très loin, n’est-ce pas?

Oui, la télé a été, pour le meilleur et pour le pire, extrêmement important dans le développement de mon identité et de ma relation à l’art. Quand je suis accroc à une série, ça implique que les personnages de la série deviennent mes amis, et parfois ma bande pour un temps donné. Les bonnes séries crée des mondes auxquels tu as envie d’appartenir.

 

En parlant du travail de la caméra, en revanche, la télé est assez loin. Dans tes vidéos fait-maison, la plupart du temps, il y a une succession de plans fixes. Et l’équipe est à peu près réduite à ... toi seule, n’est-ce pas?

Oui, et j’aime penser qu’il y a une relation entre la photographie et la peinture dans ces plans fixes, et les décors que je produis comme des tableaux doivent être vus d’un seul angle. Mais c’est aussi, en effet, la conséquence de n’avoir qu’une personne dans l’équipe : moi-même!

 

Tes vidéos sont aussi comme des journaux intimes...

En effet, l’une des premières leçons que j’ai apprise à propos de l’art est qu’il faut produire à partir de ce que l’on connaît le mieux, et j’ai pris ça de façon très littérale.

 

Serais-tu capable de prédire les aventures futures de Cynthia? Est-ce qu’elles sont déjà écrites?

Son futur n’est pas écrit, mais je peux prédire que, plus je tends à apprendre quelque chose en tant qu’artiste, plus Cyn- thia tend à devenir un véritable être humain. En ce qui me concerne, j’ai décidé, que quand je serai vieille, je serai cette femme qui fait du Tai Chi au parc, Cynthia m’a aidée à comprendre ça, et sera là pour m’apprendre cet art.

 

 

 

Shana Moulton est diplômée de l’université de Berkeley en art et anthropologie, et également de la Carnegie Mellon University. Elle a exposé / réalisé des performances dans les structures suivantes : New Museum (New York), San Fran- cisco MOMA, MoMA P.S.1 (New York), Performa 2009, Electronic Arts Intermix, Andy Warhol Museum, Wiels Cen- ter for Contemporary Art (Bruxelles), Palais de Tokyo (Paris) The Migros Museum (Zurich), De Appel (Amsterdam), Kunstnernes Hus (Oslo), The Times Museum (Guangzhou), et la 29è Biennale de Ljubljana. 

 

 

Artistes

Horaires

Mercredi-Samedi 14h-19h

Adresse

Crèvecoeur 9 rue des Cascades 75020 Paris 20 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020