Sebeke*

programme vidéo par Selim Birsel
Exposition
Film, vidéo
Maison des arts Georges et Claude Pompidou Cajarc
Courts-métrages, animation papier, films noirs et blancs, vidéosurveillance, dessin sur film Sebeke* le cinéma contemporain turc, explorateur d’identité À travers un choix baroque et singulier d’œuvres vidéos choisies parmi une jeune génération de cinéastes turcs, Selim Birsel, commissaire et artiste, nous offre un voyage instantané au cœur de la Turquie contemporaine. Une jeune fille se fait repasser les cheveux sur une table à repasser, probablement par une femme qu’on imagine sa mère, pour lisser ses cheveux bouclés selon la toilette des coutumes (Ferhat Ozgür). Une caméra de surveillance filme une femme de ménage dans un salon de beauté en train de se faire un massage anti-cellulite avec un aspirateur (Deniz Gül). Deux types, T et K (turque et kurde, ndlr) courent dans la nature et se battent jusqu’à ce que l’un des deux tombe, frappé d’une balle perdue, sur un rythme à la Buster Keaton (Sener Ozmen & Cengiz Tekin). Une femme peigne ses cheveux pour s’en faire un voile (Burcu Yagcioglu)… Dans une tonalité dominante de courts-métrages, ces œuvres vidéos font résonner une diversité des formes et des récits. Mêlant ainsi fictions aux rapports humains, politiques et sociétaux, ces vidéos suggèrent le sentiment diffus de la recherche et de la définition identitaire. En Turquie, carrefour géostratégique s’il en est, pays-lien entre Europe et Asie, l’art oscille entre modernité et nécessité éprouvée de témoigner des valeurs traditionnelles, religieuses et historiques. Avec, par exemple, les conflits ethniques quotidiens ou la montée des esthétiques médiatiques globalisées en filigrane, le cinéma contemporain témoigne, à la marge, de la manière dont les gens vivent, aiment et travaillent. En somme nous donne des nouvelles du pays. L’humour, utilisé ici comme arme subversive, propose un point de vue pour le moins inconfortable, livrant un témoignage acide et critique de la société turque et des modifications apportées par la mondialisation . Toutes ces œuvres vidéos sont autant de regards et tracent le portrait d’une société riche d’une formidable palette d’influences disparates, reflétant différentes combinaisons possibles entre Orient et Occident, modernité et tradition. À l’image d’une Turquie, multiple. * Sebeke: réseau en turc. . SEBEKE*, programme vidéo par Selim Birsel Avec des oeuvres de Orçun Bastürk, Fatma Ciftci, Mehmet Dere, Köken Ergun, Deniz Gül, Murat Gök, Basak Kaptan, Bengu Karaduman, Sefer Memisoglu, Ferhat Özgür, Öner Özlü, Sener Özmen & Cengiz Tekin, Mehmet Vanlioglu, Burcu Yagcıoglu. Du 2 au 7 mars, de 14h à 18h. Possibilité de visite de groupe sur rendez-vous au + 33 (0)5 65 40 78 19

Complément d'information

Programme associé

Crossing the bridge, the sound of Istanbul
documentaire musical de Fatih Akin
Jeudi 4 mars à 20h30, au cinéma Charles Boyer de Figeac
Vendredi 5 mars à 20h30, à la salle des fêtes de Cajarc

Bazar Kumpanya
Didier Labbé Quartet & invités
Samedi 6 mars à 21h, à la salle des fêtes de Cajarc
Réservation des billets auprès des services culturels de Figeac-Communauté

Autres artistes présentés

Orçun Bastürk, Fatma Ciftci, Mehmet Dere, Köken Ergun, Deniz Gül, Murat Gök, Basak Kaptan, Bengu Karaduman, Sefer Memisoglu, Ferhat Özgür, Öner Özlü, Sener Özmen & Cengiz Tekin, Mehmet Vanlioglu, Burcu Yagcioglu.

Partenaires

La Maison des arts est subventionnée par le Ministère de la culture et de la communication - DRAC Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées, le Conseil général du Lot En partenariat avec les Services culturels de Figeac-communauté, Culturesfrance et Mouvement. Évènement organisé dans le cadre de la saison de la Turquie en France (juillet 2009 - mars 2010) www.saisondelaturquie.fr

Mécénat

@com expertise, mécène principal.

Horaires

14h - 18h

Adresse

Maison des arts Georges et Claude Pompidou 134 avenue Germain Canet 46160 Cajarc France

Comment s'y rendre

Aéroport : Toulouse Blagnac ou Rodez
Gares SNCF : Figeac, Cahors ou Villefranche-ˇde-ˇRouergue
Depuis Cahors : D 911 (par le Causse) ou D 653 et D 662 (par la vallée)

Dernière mise à jour le 2 mars 2020