RUNNING ON EMPTY

Boris Chouvellon
Exposition
Arts plastiques
[mac] Marseille

Pour la première fois, Running on empty présente pour l'essentiel des oeuvres inédites ou réinterprétées de l'artiste Boris Chouvellon. Elle réunit les photographies, vidéos, sculptures et installations réalisées depuis 2005.

La plupart des sculptures et installations sont faites de béton et d'acier. Leur matérialité est dense et solide. La référence à la construction, récurrente jusque dans les images du bétonnage des paysages ou dans les vidéos qui mettent en scène des engins de chantier, est devenue comme la signature de l'artiste. Les oeuvres ont cette brutalité mêlant élégance et radicalité qui agit à la fois comme une mise à distance en même temps qu'elle provoque un véritable choc visuel et sensible. La puissance plastique est troublante alors que les titres jouent sur le sens des mots et renforcent le caractère poétique autant qu'inattendu des jeux de références complexes organisés par Boris Chouvellon.

Ainsi Ma ruine avant la vôtre de 2009, magnifique étoile de béton empalée sur ses fers (à béton), étoile déchue du star system, échappe à la citation « pop » immédiate probablement grâce au souvenir de l'image fameuse de la tonsure en étoile marquant le crâne de Marcel Duchamp. Cette oeuvre clairement annoncée comme autobiographique, autant par son titre que par ses constituants, indique l'importance des références historiques et politiques qui sont au coeur du projet de Boris Chouvellon. En même temps, l'hommage qu'elle rend indirectement à Marcel Duchamp et Man Ray indique la préférence de l'artiste pour un mode d'expression de ces références qui se réalise par des signes qui relèvent prioritairement du champ de l'art.
Ainsi l'on comprend mieux pourquoi cette oeuvre puisse évoquer aussi bien les représentations de Saint-Sébastien, une certaine forme de vanité contemporaine que, plus précisément encore, « les ruines par anticipation» chères à Robert Smithson.

Adresse

[mac] 69, avenue de Haïfa 13008 Marseille France
Dernière mise à jour le 28 août 2020