ROLAND SEMADENI

Exposition
Arts plastiques
Diem perdidi Galerie du Tableau Marseille
ROLAND SEMADENI

HISTOIRES D’HISTOIRES

 

Transparences successives d’images fondues, peintures empilées et mixées dans des flux persistants de mémoires imagées : Des terrains de jeux, théâtres inédits ; des trames ; des corps mixtes en jonctions, êtres architecturés, doucement formés ou saisis immédiatement.

Peintures classiques accouplées à une tache sur le sol de l’atelier, résonance d’une image récupérée sur un réseau social par copie d’écran puis  re-dessinée, photographies de travaux picturaux en cours, superposés… Ces espaces polysémiques propices à la création me sidèrent et j’attrape, au fur et à mesure dans ces flux d’images quotidiennes en travail, un matériel poétique  toujours renouvelé.

Ces images, elles-mêmes images d’images, s’enrichissent d’histoires, histoires d’histoires. Elles sont saisies, pétries, fondues, croisées, greffées, sujettes à la radicalité d’ accidents impromptus comme aux  plus douces modifications.  Elles doivent, pour être retenues comme créations, proposer une nouvelle cohérence, devenir un nouvel être, composite, organique, essentiellement pictural, me donnant la sensation abstraite d’une forme appartenant au vivant..

 

Roland Semadeni

 

HISTOIRES D’HISTOIRES

 

Transparences successives d’images fondues, peintures empilées et mixées dans des flux persistants de mémoires imagées : Des terrains de jeux, théâtres inédits ; des trames ; des corps mixtes en jonctions, êtres architecturés, doucement formés ou saisis immédiatement.

Peintures classiques accouplées à une tache sur le sol de l’atelier, résonance d’une image récupérée sur un réseau social par copie d’écran puis  re-dessinée, photographies de travaux picturaux en cours, superposés… Ces espaces polysémiques propices à la création me sidèrent et j’attrape, au fur et à mesure dans ces flux d’images quotidiennes en travail, un matériel poétique  toujours renouvelé.

Ces images, elles-mêmes images d’images, s’enrichissent d’histoires, histoires d’histoires. Elles sont saisies, pétries, fondues, croisées, greffées, sujettes à la radicalité d’ accidents impromptus comme aux  plus douces modifications.  Elles doivent, pour être retenues comme créations, proposer une nouvelle cohérence, devenir un nouvel être, composite, organique, essentiellement pictural, me donnant la sensation abstraite d’une forme appartenant au vivant..

 

Roland Semadeni

 

Commissaires d'exposition

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.

Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h

 

Tarifs

Entrée libre

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Diem perdidi Galerie du Tableau 37 rue Sylvabelle 13006 Marseille France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 11 janvier 2022