Dominique Dehais, Vis-à-vis

Projet soutenu par le Cnap
Exposition
Arts plastiques
Galerie La Ferronnerie Paris 11
Slide de neuf 02, 2021, laque sur aluminium, 138x195 cm

Vis-à-vis, dispositif conçu par Dominique Dehais pour l'exposition éponyme à la galerie la Ferronnerie avec le soutien du Cnap : 

Sur le mur de gauche, après l’entrée, deux pièces polychromes de même taille. L’assemblage de neuf tôles d’aluminium laquées constituent chacune d’elles. De grandes tailles, elles occupent une grande partie du mur de leur surface réfléchissante. Neuf teintes chacune qui restituent l’aspect brillant d’un tirage photographique, comme une surface liquide. En face sur l’autre mur, deux boites fines, des emballages à la dimension des panneaux, appuyées sur le mur. A l’intérieur est installé une toile imprimée du contretype inversé de la pièce accrochée en vis-à-vis. Les empreintes jumelles présentées dans les boites semblent délavées au regard des tôles laquées. Dans cette première séquence, l’espace se condense dans la relation entre les deux cotés de la galerie. En face, sur le mur du fond, une tache noire emprisonnée entre deux surfaces transparentes évoque un portrait, un imago encapsulé dans l’épaisseur de la peinture sous verre. Sur le dernier mur à droite, un assemblage horizontal de deux planches en fonte d’aluminium noir et blanche affiche un paysage sans fond, une abstraction de la profondeur binaire. La perception de l’ensemble est perturbée par la présence de la colonne centrale enveloppé d’un miroir cylindrique. Pourtant il n’y a pas d’anamorphose à découvrir ou un quelconque point de vue à situer dans l’espace. Le miroitement déformé de ce qui est présent dans le lieu ancre le pivot centrifuge d’une quête de symétrie impossible, d’une empreinte originelle disparue.  Texte de Dominique Dehais, mars 2021

Dominique Dehais, artiste et professeur en ATR à l’ENSA Normandie, développe son travail de recherche autour des notions de fabrication et de production dans le monde de l'art, de l'architecture et du design dans ses relations objet (produit, œuvre) / sujet (producteur,créateur) et des mécanismes d'émancipation ou d'asservissement social qui les sous-tendent (Zone de production - Naissance d'une automobile, Co-éditions NVO, Le 19, Centre régional d'art contemporain – Montbéliard, Paris, 2014).
in Art et esthétique des luttes,2020, Dominique Dehais et Martine BOUCHIER, (codir), Genève : Éditions Metispresses, pp 121-122)

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Laurent Fiévet / Roos Holleman / Izabela Kowalczyk / Thomas Van Reghem / F.X. Gonzalez / Octavio Blasi

Horaires

Du mardi au vendredi 14h-19h, samedi 13h-19h

Tarifs

Entrée libre

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Galerie La Ferronnerie 40 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris 11 France

Comment s'y rendre

Métro Oberkampf / Parmentier

Dernière mise à jour le 13 septembre 2021