Couverture du rapport d'activité 2019 du Cnap par Studio Double

Soutien à la création

Le rapport d’activité présente les grandes actions du Centre national des arts plastiques durant l’année 2019.

À travers les projets mis en œuvre, le Cnap s’est conforté, en tant qu’établissement partenaire, dans sa mission première de soutien et de promotion des nombreuses formes de la création en France. Ces projets sont à l’image des approches multiples du Cnap, en France, en région et à l’étranger et de son attachement au rayonnement de l’art contemporain.

En 2019, le Cnap a soutenu les artistes et les professionnels via des nouvelles acquisitions, commandes, dispositifs de soutien et programmes d’accompagnement de projets. 288 projets ont été soutenus pour un peu plus de 1,2 million d’euros. Par ailleurs, le Cnap s’est engagé toujours plus fortement dans l’accompagnement des projets et des artistes bénéficiant de ses programmes de soutien à l’instar du  programme « Suite » initié il y a cinq ans en partenariat avec l'ADAGP. En 2019, des artistes aidés dans le cadre du soutien à un projet artistique trouvent leurs œuvres exposées dans quatre nouveaux lieux indépendants pilotés par des artistes ou de jeunes commissaires soucieux de renouveler les pratiques curatoriales.

Enrichir et diffuser la collection

Dans sa position d’acquéreur singulier, à la fois prêteur et dépositaire, l’établissement, cette année, a acquis et commandé 622 œuvres de 114 artistes pour un budget d’un peu plus de 2 millions d’euros. La  poursuite de la mise en ligne de 87 000 œuvres sur plus de 105 000  items de cette collection nationale unique, permet de saisir la diversité et la richesse de cette collection, ainsi que son éclectisme revendiqué.

Les projets d’envergure menés en 2019 ont donné une forte visibilité au Cnap tant en France qu’à l’étranger à travers la circulation des œuvres de la collection. Le Cnap a été partenaire de la première triennale en Europe « Gigantisme, art et industrie », manifestation présentée à Dunkerque et conçue à partir d’une centaine d’œuvres de la collection. En partenariat avec le réseau Diagonal, le Cnap a présenté sous la thématique de « l’engagement », une programmation artistique spécifique s’articulant à partir des œuvres issues de la collection photographie. Ce fut une vingtaine d'expositions réparties sur l’ensemble du territoire hexagonal avec plus de 400 œuvres exposées durant toute l’année 2019 et le début de 2020.

L’établissement s’est engagé en 2019 à soutenir les femmes artistes. Il a participé, pour la première fois, au Prix AWARE, aux côtés de l’association Archives of Women Artists, Research and Exhibitions.

Le Chantier des collections

Dans la perspective du déménagement du Cnap à Pantin à l’horizon 2023, le Cnap a lancé en fin d’année 2019 son chantier des collections qui permettra le traitement de plus de 40 000 œuvres présentes dans les réserves du Cnap. Une équipe externe d’une dizaine de personnes s’est ainsi associée, pour les trois ans à venir, à celle du Cnap pour considérer l’état sanitaire des œuvres, les conditionner pour le déménagement et alimenter sa base de données.

Design graphique

La conception graphique du rapport d'activité a, cette année, été confiée à Agathe Joubert et Pauline Vialatte de Pémille du studio Double. 

Elles ont créé une mise en forme aérée qui laisse une large place aux images.
Le choix des caractères typographiques Whyte Inktrap de Dinamo et Cucina Neretta de Bretagne Type fonderie, dotés de caractéristiques singulières, accrochent l’œil en donnant beaucoup de personnalité à l’ensemble. La mise en page très structurée, présente les différents niveaux de contenus avec des variations de couleurs de texte, de colonnes et paragraphes qui favorisent la lisibilité.
Les visualisations de données s’appuient sur des formes géométriques simples, sur des variations de densité et sur une gamme colorée contrastée qui facilite leur lecture tout au long du rapport d’activité.

Dernière mise à jour le 11 septembre 2020