à quoi pense le dessin ?

Christian Lhopital et Adrien Vermont
Exposition
Arts plastiques
Ecole européenne supérieure d'art de Bretagne - site de Lorient Lorient

Adrien Vermont, Une histoire surnaturelle
Adrien Vermont dessine le monde vivant. Sur le motif, directement. Pendant trois années, il choisit de s’isoler non seulement pour étudier la figure animale, mais aussi pour effectuer un travail de désapprentissage. Il s’agit alors de produire un retour vers un trait libéré des jugements, des injonctions et des attentes du monde adulte. L’étude du dessin d’enfant lui apparaît comme une porte ouverte sur son propre imaginaire jusqu’ici réprimé. La figure animale devient un espace de projections infinies où toutes les transgressions sont permises. S’appuyant sur quelques planches de l’Historia Animalium (1551-58), de Conrad Gessner, naturaliste suisse, il dynamite allègrement les études de l’un des pères de la zoologie et invente son propre bestiaire, entre observation et subversion.
«J’adore secouer les choses, explique le jeune artiste, et j’adore le papier. Il est pour moi le support de la connaissance, de l’érudition. Il est la page du livre. Et c’est un vrai bonheur de prendre mes crayons de couleur et de lui faire supporter une subtile relecture de tout ceci. »

Christian Lhopital, Griserie
"A ma sortie des beaux-arts en 1976, le dessin s’est imposé à moi par sa pratique légère et nomade, une feuille de papier, un crayon ou un stylo bille. Dans mes dessins, on retrouve ce goût particulier que j’ai pour les à-côtés, les bas-côtés et les marges, que ce soit dans l’art et dans la vie. Ces femmes, ces hommes, ces enfants, ces monstres, figures grotesques ou séduisantes
en surnombre jouent, nous regardent ou se dévisagent. On y retrouve des pin-up de magazine, des hommes renversés, basculés, abasourdis, mais aussi des enfants qui ont tout vu, s’étonnent encore de trois fois rien et pour qui le mot éternité n’a pas de sens : l’enfance des possibles.
Ma recherche se situe là, autour du regard de l’enfance et autour de la part de notre enfance enfouie. Même si mes dessins et la nature de leur narration sont le reflet de mon rapport à la vie et à la complexité humaine, je n’en interroge pas moins l’histoire du dessin : de Victor Hugo à Henri Michaux, de Félicien Rops à Dieter Roth, de Francisco Goya à William Blake."

Tarifs :

entrée libre

Complément d'information

avec la complicité de la galerie Polaris, Paris

Autres artistes présentés

Adrien VERMONT

Horaires

du lun au ven de 9h à 12h et de 14h à 20h

Adresse

Ecole européenne supérieure d'art de Bretagne - site de Lorient 1 avenue de Kergroise 56 100 Lorient France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020