Quatre millions trois cent vingt mille secondes

Jean Dupuy
Exposition
Arts plastiques
Galerie Loevenbruck Paris 06

"Après une bonne décennie de services rendus à la peinture gestuelle, Jean Dupuy quitte Paris et son école pour s'installer à New York en 1967. L'atmosphère est différente. Une entreprise (Celanese Corporation) lui fait don de 180 plaques de polyéthylène de 200 x 90 x 0,6 cm. Installées dans son atelier, elles attirent constamment la poussière. Épousseter chaque soir n'y change rien. Il décide alors de faire oeuvre avec la poussière, non pas en la stockant comme un « élevage », mais au contraire en lui rendant sa légèreté mobile. Il conçoit une boîte dans laquelle un pigment rouge de densité extrêmement faible (Lithol Rubin) s'agite grâce aux pulsations cardiaques d'un visiteur, acteur et observateur de la pièce. "Cone Pyramid (Heart beats dust)" gagne en 1968 le prix "Experiment in Art and Technology" organisé par Billy Klüver et Robert Rauschenberg, ce qui lui permet d'être présentée dans la foulée au Brooklyn Museum et, simultanément, par le biais d'une seconde version, au MoMA dans l'exposition désormais mythique "The Machine as Seen at the End of the Mechanical Age" organisée par Pontus Hulten. <br><br>C'est ainsi que démarrent à tambours battants les expériences technologiques de Jean Dupuy. Ces 4 320 000 secondes ("Quatre millions trois cent vingt mille secondes") qui correspondent au temps exact de son exposition à la galerie, de son ouverture à sa fermeture, sont aussi le temps dans lequel certaines de ses oeuvres développent leur propre révolution. (...)"

 

Éric Mangion. Extrait du communiqué de presse

Artistes

Adresse

Galerie Loevenbruck 6 rue Jacques Callot 75006 Paris 06 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020