Produire de nouvelles formes d'art public

Le fonds de la commande publique a été créé en 1983, au sein du ministère de la Culture et placé sous la responsabilité du Centre national des arts plastiques. Il est né de la volonté de contribuer à l’enrichissement du cadre de vie et au développement du patrimoine national, par la présence d’œuvres contemporaines en dehors des seules institutions spécialisées dans ce domaine.
_

LA VARIÉTÉ DES EXPRESSIONS ARTISTIQUES
D’une façon large et dans un esprit expérimental, la procédure de la commande publique est utilisée pour la production d’œuvres inédites sur les terrains artistiques et culturels les plus variés.

Depuis, 1983, les commandes publiques se sont largement diversifiées avec un souci constant d’appréhender les domaines les plus significatifs de notre temps sans privilégier une technique ou un secteur : arts plastiques, photographie, graphisme... Les disciplines plus traditionnelles comme le médium textile ou l’estampe sont réinvesties tandis que les champs de la création éphémère et immatérielle élargissent le contexte de la commande publique.
_

LES RENDEZ-VOUS ARTISTIQUES PRESTIGIEUX
Plus récemment, le Centre national des arts plastiques s’est associé à des rendez-vous artistiques prestigieux. Biennale de Venise, Festival d’Avignon, Festival d’Automne, etc.

Mais si la commande publique constitue un inépuisable laboratoire d’idées et d’expériences permettant aux artistes de renouveler leur démarche et leur réflexion, de réaliser des projets novateurs en mobilisant une grande variété de matériaux et de supports, cette procédure axée sur la création contemporaine prend tout son sens lorsqu’elle s’accompagne d’un objectif affirmé de démocratisation culturelle.

Cet élan, impulsé par l’État, a permis à de nombreux commanditaires, d’initier à leur tour des programmes auxquels le CNAP contribue, dans un premier temps, au titre de conseiller et d’expert, puis, après avis de la commission nationale de la commande publique, dans un partenariat financier.

Dernière mise à jour le 21 juillet 2011