Alexis Cordesse, Talashi

Projet soutenu par le Cnap
Exposition
Photographie
Fondazione Palazzo Magnani Reggio Emilia
Alexis Cordesse, Talashi

Pendant trois ans, en Europe et au Moyen-Orient, Alexis Cordesse est allé à la rencontre d'exilés syriens ayant fui leur pays en guerre. Patiemment, il a collecté des photographies personnelles et écrit les histoires de ceux qui les lui ont confiées.

Pour arriver jusqu'à lui, ces photographies ont emprunté différentes voies : tirages papier extraits des albums de famille et glissés dans une valise au moment du départ, petits JPEG sauvegardés dans la carte SIM d’un téléphone, ou scans de meilleure qualité que des Syriens restés au pays lui ont adressés par courriel. Guère différentes de celles que nous avons collées dans nos albums de famille ou sauvegardées sur nos téléphones portables, elles conjuguent impression d’altérité et sentiment de familiarité. Inscrites dans le hors champs des images d'actualité qui ont déferlées sur nos écrans et dévoilées la société syrienne sous la forme d'un théâtre de la cruauté, elles permettent d'imaginer des vies ordinaires bouleversées par des événements extraordinaires.

Mêlant ses propres mots à ces photographies qui ont survécu aux destructions et à l’oubli, Alexis Cordesse propose ainsi un récit à la croisée de l’intime et de l’Histoire. Présenté sous la forme d'une installation interactive, Talashi évoque l’idée d’une mémoire fragmentée, reconstituée tant bien que mal, mais « trouée », en écho à la signification de ce mot de la langue arabe qui peut se traduire par : fragmentation, érosion, disparition.

Cette exposition est présentée dans le cadre du festival Fotografia Europea 2022.

Commissariat : Tim Clark et Walter Guadagnini

Le projet Talashi d'Alexis Cordesse a reçu le soutien à la photographie documentaire du Cnap en 2019.

Artistes

Adresse

Fondazione Palazzo Magnani Corso Giuseppe Garibaldi, 29 42121 Reggio Emilia Italie
Dernière mise à jour le 19 mai 2022