Présences

Exposition
Photographie
Éditions Galerie Clémentine de la Féronnière Paris 04

Sans titre (Arles), n°3

Présences, une exposition du photographe Adrien Boyer du 15 novembre 2018 au 9 février 2019 à la galerie Clémentine de la Féronnière


L’évidence est aussi le signe d’un secret. L’hypothèse d’une présence invisible s’impose en regardant les murs qui composent le second opus de photographies d’Adrien Boyer. Mais, de façon singulière, c’est moins ce qui est derrière le mur que ce qu’il offre ouvertement à la vue qui constitue une énigme.

Dans un petit lexique illustré baptisé “Les mots et les images”*, Magritte dessinait un mur de briques pour clore la formule : “Un objet fait supposer qu’il y en a d’autres derrière”. La métaphore ne vaut pas que sur le plan physique, “derrière” signifie aussi qu’un autre sens est possible que celui que l’on accorde aux choses comme aux images. Avec Adrien Boyer, la réalité est un négatif qu’il faut inverser par l’opération photographique. La révélation au sens chimique du terme transforme l’évidence négative – « ceci n’est pas » - en une image positive qui n’existait pas.

 EXTRAIT DU TEXTE DE MICHEL POIVERT

 

Artiste Français né en 1979, Adrien Boyer vit à Paris. Autodidacte, son travail est exposé pour la première fois en 2009. En 2011, il réalise une série sur Jérusalem dans le cadre d’une résidence à l’Ecole Biblique et Archéologique Française. En 2015 sa série sur Paris intitulée « l’esprit des lieux » a fait l’objet d’un premier ouvrage publié aux éditions Terre Bleue et préfacé par Gabriel Bauret. Cette même année, son travail est exposé à la Librairie Photographique « Le 29 », et le musée de la ville de l’Isle Adam acquiert l’une de ses photographies. En 2016 sa série sur Abidjan est nominée au Prix HSBC pour la Photographie (conseillère artistique Diane Dufour) et la revue Camera lui consacre un portfolio. 2017 voit la publication de son deuxième livre, « Consonances », préfacé par Michel Poivert, à l’occasion de son exposition éponyme à la galerie Clémentine de la Féronnière, à Paris. La municipalité de Caen lui offre une résidence et lui commande un portrait photographique de la ville. Plusieurs de ses tirages rentrent dans les collections Florence et Damien Bachelot et Hermès Fondation d’entreprise. Du 15 novembre 2018 au 9 février 2019, la galerie Clémentine de la Féronnière présentera son dernier travail intitulé « Présences », accompagné de la publication d’un troisième ouvrage, avec un texte de Michel Poivert.

Artistes

Adresse

Éditions Galerie Clémentine de la Féronnière 51 rue Saint-Louis-en-l'île 75004 Paris 04 France

Comment s'y rendre

Galerie Clémentine de la Féronnière (Deuxième cour) 51 rue st louis en l'ile 75004
Dernière mise à jour le 2 mars 2020