Pierre BRAUN

RECOLLECTION
Exposition
Arts plastiques
Galerie Lara Vincy Paris 06

© Pierre Braun, série Boucles (détail), 2011, dessin réalisé sur traceur Calcomp, encre sur papier.

Pour sa deuxième exposition personnelle à la galerie, Pierre Braun présente une nouvelle approche des recherches graphiques qu’il entreprend depuis une trentaine d’années avec l’ordinateur. Son exposition à la galerie Lara Vincy en 1999 anticipe une archéologie des médias et cherche à témoigner de l’idée selon laquelle l’imprimante jet d’encre est aussi un appareil de création à part entière à l’instar de l’appareil photographique ou d’un micro-ordinateur. Depuis, sa complicité avec les machines se radicalise en interrogeant le code et les données à partir de sa pratique du dessin programmé. Ses créations évoluent discrètement en cherchant à déjouer les algorithmes dont les flux de données sont devenus les éléments constituants de notre réalité. Que pouvons-nous retenir de ces millions d’images qui défilent chaque jour ? Comment témoigner de notre sensibilité à la fréquentation des machines ?
Si les nouvelles techniques de visualisation de données, big data et cartographies en tout genre cherchent à nous donner un nouvel éclairage des affaires du monde, Pierre Braun se souvient que ces outils qui manipulent la matière de l’information renvoient à l’idéalisme pionnier du Computer Art.
Faussement condamnés à l’obsolescence, les programmes qu’il élabore s’opposent à une programmation dont le rendu final est prévisible. Au delà de la virtuosité ou du côté très abouti du Computer Art, Pierre Braun pousse la machine et les logiques du programme dans leurs retranchements. Les jeux de données qui permettent les tracés matériels subissent les assauts des mouvements de la machine et du code qui l’anime. Mais la série sur les boucles peut aussi se présenter comme des paresses graphiques à l’échelle des programmes. Ses « animations infinies » font l’objet de cinématiques retorses au défilement du temps. Ce sont les données élémentaires de l’écriture et du graphisme qui se trouvent réinterrogées à la lumière des programmes.
Les lignes sont faites pour le retour sur elles-mêmes et la redondance. Entre gribouillis et Cy Twombly, elles se souviennent des mondes déjà parcourus... (Florence De Mèredieu)
Les dessins dont les premières séries sont exécutées dès les années 80 (Pierre Braun collabore avec François et Véra Molnar) font aujourd’hui l’objet de reprises spécifiques à la gouache sur toile. Les tracés exécutés par la machine sont reproduits et agrandis manuellement. La main tente de suivre et de reprendre à l’échelle humaine les tracés générés par les codes de la machine. D’autres dessins sur toile réalisés à main levée cherchent à constituer par le rythme et la durée d’exécution des tracés d’improbables épreuves projectives du temps. Des flyers obsolètes, des bouts de papier ou des graphismes à main levée suscitent de nouveaux paysages de données potentielles qui réagencent à l’échelle du corps les tracés graphiques et le traitement des données que réalisent en masse aujourd’hui les machines.
Si l’esprit de système est un moteur de son œuvre, Pierre Braun se tient pourtant sur ses marges (...) Ces marges où le trait tutoie l’écriture et la lettre... (Christophe Domino)
Cette ingéniérie du temps perdu produit volontairement du presque rien à l’échelle d’un monde travaillé par la digitalisation. Objets de classements et de reprises qu’il qualifie d’esthétique stitchup, ces humanités digitales décèlent comment les codes et les programmes que nous fréquentons modifient la perception de notre émancipation et la transparence supposée des technologies. Cette exposition en propose une approche à la fois graphique et sensorielle, que ce soit dans les formes de représentations ou dans les expérimentations pratiques sous la forme de recréations en réalité augmentée.
Pour cette exposition, la galerie Lara Vincy et Présent Composé publient un livre. C’est à la fois un catalogue d’exposition et un parcours sélectif. Cette publication expérimentale est conçue comme une édition hybride basée sur la mise en relation du tangible et du digital. (l’édition papier se trouve associée aux technologies numériques). Des recréations graphiques sont associées à trois œuvres graphiques reproduites dans le livre, jouables sur smartphone et tablette avec une application spécifique à télécharger. Le lecteur pourra explorer et jouer autrement de nouvelles sensorialités graphiques tout en poursuivant ailleurs l’esprit des œuvres.

Complément d'information

Pierre Braun

Né en 1961 à Paris/F.
Vit et travaille à Rennes et Saint-Malo/F.

Maître de conférences en arts plastiques au département des arts de l’Université de Rennes 2 depuis 1993, responsable des éditions de création et de recherche Présent Composé.

Expositions individuelles :
2011
- Espace M. Université Rennes 2, Rennes/F.
1999
- "Un éclair... puis la nuit !, Territoires mobiles et coïncidences", galerie Lara Vincy, Paris.

Expositions collectives (sélection) :
2011
- "Table en quarte", installation, grande salle des pas perdus, Parlement de Bretagne, Rennes/F.
1999
- Denise A. Aubertin, Ben, Pierre Braun, Raymond Hains, Rolf Julius et Peter Vogel, galerie Lara Vincy, Paris.
- "Pur/impur", commissariat Charles Dreyfus, collectif Aixois d’art contemporain, Aix-en-Provence/F.
1995
- "Digital Konkret 1", exposition avec Wolfgang Kiwus,Véra Molnar, Georg Nees, Horst Rave et Erwin Steller, Gesellschaft für Kunst und Gestaltung, Bonn/D.
- "Hommage à Picabia", salon de Montrouge (section peinture), Montrouge/F.
1994
- "Le temps de l’ailleurs", avec Pierre Restany et Alex Mlynarcik, galerie Lara Vincy, Paris.
1992
- "SmartTech, graphismes programmés, mixed médias, installation informatique (générateur graphique programmé)", avec Nissim Merkado et Bill Fontana, galerie Natkin-Berta, Paris/F.
1985
- "CAAO (Conception Artistique Assistée par Ordinateur)", avec Véra Molnar, Denis Pigny et Pierre Braun, commissariat François Molnar, Chapelle de la Sorbonne, Paris/F.

Éditions de création et de recherche :
Entre 2000 et 2011, Pierre Braun délaisse les projets d’exposition pour participer au développement expérimental de l’édition multimédia de création et de recherche en créant les éditions Présent Composé, la seule édition hébergée par un laboratoire de recherche en France. Entre 2001 et 2012, 8 publications sont l’objet d’éditions spécifiques. Présentant des partis pris éditoriaux visant à contredire les prétentions du cd rom culturel, les éditions Présent Composé sont devenues la deuxième collection d’archives de nouveaux médias interactifs dédiée à la recherche et la création en France après celle dirigée par Anne-Marie Duguet (éditions Anarchive).

Commissariat :
1997
- "La part des anges", avec la galerie Lara Vincy, commissariat Pierre Braun, galerie Art et Essai, Université Rennes 2, Rennes/F.

Éditions Présent Composé (2001-2013) :
- "La Fagm", réalisation hypermédia, chapitre 7, supplément cd-rom au livre d’artiste de Véronique Hubert, conception-réalisation Pierre Braun, coédition Incertain Sens et Présent Composé, Rennes, 2002.
- "La conférence des échelles", une intervention d’Hubert Renard, cd-rom, conception-réalisation Pierre Braun, coédition Incertain Sens et Présent Composé, Rennes, 2003.
- "Build n° 2", livret 32 pages n&b + dvd-rom, sous la direction de Sébastien Vonier et Alexis Chazard, éditions Présent Composé, 2005.
- "Vito Acconci/Acconci Studio, une architecture en projet", dvd-rom, conception-réalisation Pierre Braun, éd. Présent Composé, Rennes, 2005.
- "Vidéoportraits", dvd-vidéo, sous la direction de Yves Trémorin et Frank Delaunay, Présent Composé, 2007.
- "Parasite(s)", dvd-rom, sous la direction de Pierre Braun, Denis Briand et Pascale Borrel, conception-réalisation Pierre Braun, coédition Présent Composé & revue En l’état, Rennes, 2007.
- "Véra Molnar, Journaux intimes, 1976-2003", cd-rom, sous la direction de Vincent Baby, Boris Volant et Pierre Braun, éd. Présent Composé, Rennes, 2009.
- "Libérez les machines", l’imaginaire technologique à l’épreuve de l’art, sous la direction de Pierre Braun, 224 pages, éd. Présent Composé, Rennes, diffusion Presses du Réel, 2013.

Horaires

du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h

Adresse

Galerie Lara Vincy 47 rue de Seine 75006 Paris 06 France

Comment s'y rendre

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020