Physique des Surfaces

Exposition
Arts plastiques
White project Paris 03

Bitume, 2010 © Arnaud Vasseux

 

« Situation moins attendue, certaines expressions sculpturales ne laissent pas seulement deviner comment elles ont été réalisées, mais conservent fidèlement ou, mieux, “assument” dans leurs volumes, textures et accidents le souvenir de leur propre formation. Dans de tels cas, ce n’est pas seulement le matériau qui est informé, mais aussi lui qui, en quelque sorte, informe la forme et, ce faisant, donne forme à la sculpture. »« (...) les questions du contact, de l’adhérence, de l’écart et de la distance, ainsi que les suggestions tactiles qui en découlent sont omniprésentes dans le travail d’Arnaud Vasseux. On les repère aisément dans la sorte de bougé accompagnant ses empreintes-durées, entre emprise et espacement. Peut-être peut-on même voir dans cette polarité décisive un reflet discret de notre appartenance au monde et de notre condition d’êtres séparés. » Fabien Faure, Des creux étendus, in revue web TK 21, 2013

« À l’instar du photographique, il y est question d’empreinte, saisie par des matériaux fluides (le plâtre, le goudron, le verre). Mais dans le temps offert par l’écart entre la saisie et le saisissement des événements inédits surviennent entre les matériaux. Au sein des processus engagés, tout peut arriver. Ainsi des plâtres photographiques, fruits d’interactions entre l’eau, le pigment et le plâtre coulés dans une bulle de verre qui rompra sous la pression. Les fissures créant un appel d’air, le plâtre enregistrera à sa surface les chemins de la remontée de l’humidité pigmentée. Ces traces y prennent des accents géologiques, à contempler comme les plis synclinaux d’une montagne, évoquant une temporalité minérale dont notre organisme participe aussi bien. » ...

 

Complément d'information

« Physique des surfaces » est la seconde exposition personnelle de l’artiste à la galerie White Project. Arnaud Vasseux (né en 1969) vit à Marseille. Il a étudié à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. Depuis plusieurs années, il utilise de préférence des matériaux « à prise » comme le plâtre, la résine, la cire ou le verre, dont il explore par le biais de l’empreinte ou du moulage, les propriétés physiques, les possibilités et limites techniques dans la confrontation aux lieux, aux espaces où se développe son travail. Parmi ses expositions récentes, nous signalons l’exposition personnelle « Continuum, murmure » que le Domaine de Kerguéhennec lui a consacré en 2013, « Phases de transition » à la Chaufferie à Strasbourg (2013), sa participation à « Nuage » au musée Réattu en Arles (2013), « Décomposition » aux Tanneries d’Amilly et à l’Agart (2012), « Caché derrière les apparences » exposition coordonnée par le FRAC PACA et le CIRVA à Marseille (2013), « Défilé de sculptures » au FRAC Limousin à Limoges (2013). De 2011 à 2013, il a réalisé une résidence au Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques (C.I.R.V.A.) ; suivie d’une résidence au sein de la tuilerie Monier à Marseille en 2014.

Commissaires d'exposition

Artistes

Horaires

du mardi au vendredi de 14H00 à 19H00 le samedi de 11H00 à 19H00

Adresse

White project 24 rue Saint-Claude 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

métro Saint Sébastien Froissart
Dernière mise à jour le 2 mars 2020