Photoshop

Christophe Cuzin
Exposition
Galerie Bernard Jordan Paris 03

Une oeuvre

Tel un simple « Usager de l’espace et de la couleur », Christophe Cuzin utilise l’architecture comme support de sa peinture.

« Bien peint, mal peint » ; aplats sur murs ; Poser des toiles monochromes « devant les fenêtres à fleur de mur avec un jour de 10 centimètres tout autour » ; « Souligner chaque plan vertical d’un trait de couleur différente » ; « Refaire en châssis entoilés, les murs de la galerie en diminuant les dimensions du taux de la TVA actuel et les peindre de couleur différente » ; « Peindre une façade et une verrière en faisant pivoter la peinture de son support d’un angle de 15° » sont autant de procédés utilisés par l’artiste pour décortiquer et repenser l’espace.

Un protocole

Oeuvre de l’espace, Cuzin pense ses interventions dans et pour un espace bien définit. Chaque installation in-situ est à chaque fois une oeuvre originale et éphémère.

Seul son protocole persiste après l’exposition. Cuzin pense un concept, le manifeste sous forme de protocole, mais une fois inscrite, l’oeuvre peut vivre sans lui et être réalisée par d’autres.

OEuvre de la distanciation, ses protocoles se définissent sous forme de mode d’emploi. Il y indique la technique, le RAL (système générique de codification des couleurs) et le matériel à utiliser.

A travers cela, Christophe Cuzin laisse à chacun la possibilité de réactiver l’oeuvre dans un nouvel espace. Manière pour lui de s’éloigner de son oeuvre une fois pensée, et parfois même avant même l’avoir déjà réalisée.

Une exposition

Pour cette exposition à la galerie Bernard Jordan, Christophe Cuzin a pensé une nouvelle façon d’agir sur l’espace à travers les fonctionnalités du logiciel Photoshop.

Chaque oeuvre de Cuzin repose sur un croquis numérique réalisé sur ce logiciel. Ses croquis, faits à partir de photographies prises lors de sa rencontre avec le lieu, sont une multitude de point reliés ensembles pour former les contours de l’espace.

Photoshop selon Christophe Cuzin, c’est « une trentaine d’ingénieur dans la Silicon Valley qui ont créé une nouvelle manière de dessiner » et dont tous le monde use et abuse aujourd’hui dans toute ses fonctionnalité, sans même passer par le croquis à main levé. Ou comment une fois de plus servir la volonté de Cuzin de se distancier de la notion de prouesse technique.

en trois temps.

Christophe Cuzin a fait le choix de dérouler l’exposition en trois temps à la galerie Bernard Jordan, pour mettre en relief, l’influence de photoshop sur notre vision de l’espace.

Les fonctionnalités décalages, contours, et déformations, se succèderont dans l’exposition, en proposant à chaque fois trois types d’intervention sur les trois cimaises de la galerie.

A l’occasion de cette exposition, sera proposée, une série d’édition de tirages numériques, réalisés à partir des croquis préparatoires.

Artistes

Horaires

14h - 19h

Adresse

Galerie Bernard Jordan 77 rue Charlot 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020