PerFormers - Sylvain Bourget

Exposition
Arts plastiques
FRAC Poitou-Charentes Angoulême

PerFormers exposition de Sylvain Bourget

10ème Rencontre collégienne d’art contemporain Collège André Brouillet de Couhé Résidence FRAC Poitou-Charentes PerFormers une exposition de Sylvain Bourget Sur une proposition du FRAC Poitou-Charentes, Sylvain Bourget a été invité à intervenir au Collège André Brouillet de Couhé. Cette résidence d’artiste en établissement scolaire s’inscrit dans la continuité d’un travail de partenariat entre le Collège André-Brouillet et le FRAC Poitou-Charentes intitulé, partenariat qui fête ses dix ans cette année. Sylvain Bourget a travaillé avec les élèves, autour de la question de l’acte, de l’action, de la performance et de l’exploit, constitutive de son travail. L’exposition PerFormers au Collège présente trois nouvelles oeuvres et une édition de l'artiste, réalisées pendant sa résidence.

Complément d'information

PerFormers

10ème Rencontre collégienne d’art contemporain
Collège André Brouillet de Couhé
Résidence FRAC Poitou-Charentes

PerFormers
une exposition de Sylvain Bourget


Sur une proposition du FRAC Poitou-Charentes, Sylvain Bourget a été invité à intervenir au Collège André-Brouillet de Couhé (86) dans le cadre de l’année scolaire 2006/2007.
Cette résidence d’artiste en établissement scolaire s’inscrit dans la continuité d’un travail de partenariat entre le Collège André-Brouillet et le FRAC Poitou-Charentes intitulé Rencontres collégiennes d’art contemporain, partenariat qui fête ses dix ans cette année.
Ces Rencontres consistent à impliquer - à travers l’investissement plus particulier des élèves de la classe de troisième et de leur enseignante de Français et d’Arts Plastiques : Martine Anglument - l’ensemble du collège dans une démarche de découverte et de compréhension de la création artistique contemporaine.

Sylvain Bourget est intervenu sous forme de sessions auprès des élèves, construites avec l’équipe pédagogique autour de la question de l’acte, de l’action, de la performance et de l’exploit,
constitutive de son travail.
S’interrogeant aussi sur la manière dont on relate ces « exploits », son travail soulève la façon dont nous (et les médias plus encore) les transmettons, les transformons. Comment un acte, qui peut sembler banal (porter quelque chose, marcher, dormir, etc.) ou dérisoire voire absurde (parcourir 46 km à quatre pattes en 9h et 30 mn), devient une performance insolite qui, une fois revendiquée par son « auteur » va être enregistrée, relayée, médiatisée jusqu’à finir par figurer en bonne place dans le livre des records ou être téléchargée des millions de fois sur Internet.
Transformant chaque fois le banal en poétique, l’exploit en farce comique digne d’un Buster Keaton ou des Monty Python, Sylvain Bourget s’attache à la singularité de chaque acte, invite à s’attarder sur les moments comme sur les individus qui se cachent derrière les personnages, volontairement à rebours d’une société qui ne jure que par « toujours plus » d’efficacité, de productivité et de rapidité.

« (...) Chez Sylvain Bourget, l’activité artistique est très précisément déterminée par l’idée d’actes à transformer. Le recours à différentes techniques n’est qu’une contrainte nécessaire à leur désactivation : pour la peinture, le canevas, pour la marche, le ruban adhésif, pour le record, la silhouette à l’encre. L’héroïsme de Sylvain Bourget, artiste, s’affirme donc dans l’accomplissement du programme engagé par cette transformation-désactivation d’actes héroïques ou quotidiens. Nécessité de faire un canevas et non d’inventer une peinture, difficulté de marcher collé et non de créer un nouveau modèle de chaussures, degré zéro de lecture d’un livre des records et non amélioration de records. D’un héroïsme à l’autre s’impose donc une inversion, de l’extraordinaire à l’ultraordinaire, de l’efficience à l’inanité s’affirment d’autres exploits, d’autres prouesses, qualifiés ceux-ci par une formidable inefficacité ou une remarquable improductivité en termes d’action. Le temps s’allonge, la vitesse et la fonctionnalité se perdent. (...) »
Christophe Kihm
extrait du texte du catalogue de l’exposition Jeunisme 2, FRAC Champagne-Ardenne, 2005.


En conclusion de sa résidence, l’artiste présente l’exposition PerFormers au Collège ; exposition pour laquelle Sylvain Bourget a réalisé trois nouvelles oeuvres : une vidéo, une sculpture et
une édition.
La pratique artistique de Sylvain Bourget conjugue dessin, vidéo, sculpture et installation ;
il présentera exceptionnellement le jour du vernissage, une installation en extérieur tirée du jardin labyrinthique du film « The Shining » de Stanley Kubrick .

Sylvain Bourget
Né en 1980 à Nantes, vit et travaille à Angoulême.
Diplômé en 2003 de l’Ecole Supérieure de l’Image d’Angoulême.

Artistes

Partenaires

DRAC Poitou-Charentes / Ministère de la Culture Région Poitou-Charentes Les partenaires du Collège André Brouillet DAAC / Rectorat de l'Académie de Poitiers Le Conseil Général de la Vienne Le Pays Civraisien

Horaires

ouvert du lundi au vendredi : 8h30 - 16h30

Adresse

FRAC Poitou-Charentes 63 boulevard Besson Bey 16000 Angoulême France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020