Partcours Limousin

L’application de visite du Cnap pour découvrir des œuvres dans l’espace public
Annonce
Onglet d’ouverture de l’application mobile «  Partcours Limousin »

Avec le soutien du ministère de la Culture, le Centre national des arts plastiques édite une nouvelle application mobile dédiée aux œuvres accessibles dans l’espace public sur le territoire du Limousin, au sein de la région Nouvelle - Aquitaine. L’application identifie et présente une quarantaine d’œuvres réparties dans trois départements, la Corrèze (19), la Creuse (23) et la Haute-Vienne (87).

37 œuvres documentées à découvrir dans l’espace public

L’application « Partcours Limousin » propose aux habitants mais aussi aux touristes de (re)découvrir la région à travers des œuvres d’art contemporain. Conçue comme un véritable guide de poche gratuit, elle regroupe 37 œuvres issues des dispositifs du 1% artistique et de la commande publique. En relation étroite avec leur environnement, les œuvres apportent un témoignage sensible sur le patrimoine culturel, artistique et naturel de ce territoire français.

Isabelle Braud, Sans titre, 2012

Isabelle Braud, Sans titre, 2012, ville de Panazol

Au total, 24 d’entre elles ont été réalisées dans le cadre du 1% artistique, 13 sont issues de la commande publique dont 10 appartiennent aux collections du Centre national des arts plastiques. Avec ces œuvres situées dans l’espace public, près de 1 000 œuvres de la collection du Cnap sont en dépôt dans des équipements publics et culturels du territoire Limousin. C’est le cas du tableau Portrait d’homme réalisé (1862) par Delphine Arnould de Cool et déposé au musée Adrien Dubouché (Limoges), du médaillon représentant Pierre Bourdan (1949) réalisé par Guy Charles Revol et déposé au lycée de Garçon de Guéret ou encore des tapisseries de Noël Dolla, Sans titre (2002), en dépôt à la préfecture de la Haute-Vienne (Limoges).

Laurent Saksik, Nuage Rouge, 2012

Laurent Saksik, Nuage Rouge, 2012, ville La Souterraine

Cette application fait suite à la réalisation d’une première génération d’applications mobiles de valorisation de l’art dans l’espace public – « Partcours Tuilerie » en 2016 et « Partcours Kerguéhennec  en 2017, éditées et conçues par le Cnap. Avec cette nouvelle initiative, le Cnap poursuit son engagement afin de favoriser l’accès à des créations d’artistes contemporains dans l’espace public et à la diffusion de leurs connaissances.

En parallèle, le Cnap a édité Le Guide pratique du 1 % artistique et de la commande publique, une publication qui a pour vocation d’informer et d’accompagner les commanditaires publics dans l’entier déroulement d’un projet, depuis son initiative jusqu’à son exécution et sa réception par le public. Son objectif est également de faciliter l’application systématique du 1 % artistique prévu par la loi.

 

Robert Julius Jacobsen, Sans titre, 1991

Robert Julius Jacobsen, Sans titre, 1991, ville de Meymac

Offres et fonctionnalités de l’application « Partcours Limousin » 

Le parcours « Visions croisées » regroupe une série de capsules audios invitant l’utilisateur à découvrir les œuvres en écoutant les impressions et ressentis d’habitants du territoire. Présentes également dans certaines fiches d’œuvres, ces « Points de vue » permettent une approche plus intimiste.
Des cartels d’œuvres sont proposés avec de courtes notices adaptées à la situation de mobilité. Des entretiens avec les artistes, des documents d'archives et des mises en perspective avec d'autres œuvres sont accessibles aux utilisateurs. L’application s’adapte aux envies et aux contraintes temporelles du visiteur et à ses déplacements. Tous ces contenus restent accessibles avant, pendant et après la visite.
Membres du réseau Astre, dix-neuf lieux culturels partenaires sont également indiqués sur la carte interactive de l’application afin que l’utilisateur puisse prolonger sa visite et son expérience en art contemporain à proximité.

 

Vue de l'application : introduction et carte interactive sur le parcours Près de Limoges 

Vue de l'application : introduction et carte interactive sur le parcours Près de Limoges 

Dans le menu déroulant, des informations complémentaires viennent éclairer l’utilisateur sur les différents contextes de création des œuvres présentées dans l’application : une page dédiée au dispositif du « 1% artistique » et une autre dédiée à celui de la « commande publique ».
L’application mobile « Partcours Limousin » réunit plusieurs technologies pour une expérience qui s’adapte parfaitement à la mobilité des utilisateurs.
En se basant sur la géolocalisation de son utilisateur, cette application mobile devient le compagnon parfait pour repérer les œuvres près de chez soi. Une fois connectée, une notification est envoyée sur le smartphone signalant une œuvre se trouvant à proximité. La géolocalisation outdoor, véritable GPS, d’aider les utilisateurs à se repérer sur une carte. Une fois leur position géographique repérée, l’application leur propose un itinéraire pour les guider et rejoindre les points d’intérêts. Le périmètre est personnalisé et dépend de la densité des œuvres situées dans une même zone géographique.

Grâce à la technologie Wezit, les contenus sont mis à jour régulièrement et rapidement par les équipes techniques.

QRCode de téléchargement

Le Limousin, un territoire de création contemporaine

S’étalant sur près de 17 000 km2, l’ancienne région du Limousin – partie intégrante de la région Nouvelle-Aquitaine depuis 2016 – se compose de trois départements : la Corrèze (19), la Creuse (23) et la Haute-Vienne (87). Ses grands espaces naturels comme les monts du Limousin ou bien le plateau de Millevaches composent ce paysage. La région s’est très vite distinguée par le développement de nombreux lieux culturels enrichissant et faisant vivre la création contemporaine en France. Ce territoire se caractérise également par un important héritage de savoir-faire dans le domaine de la porcelaine, inscrite à l’inventaire du Patrimoine culturel immatériel en France, et du tissage avec la tapisserie d’Aubusson faisant partie du « Patrimoine culturel immatériel de l’humanité » de l’UNESCO depuis 2009. Le Cnap a souvent fait appel à ces savoir-faire dans le cadre de la commande publique artistique ; c’est le cas, par exemple, de la tapisserie de Didier Trenet, Hommage au François Boucher (1997) réalisée pour le Centre de sélection et d’élevage de la race Nouvelle-Aquitaine à Boisseuil en Haute-Vienne.

Les œuvres à découvrir

Département de la Haute-Vienne :

Adrien Aymard, Sans titre, 2012.
Médiathèque Jean-Giraudoux, Bellac.
Type de commande : 1% artistique.

Dominique Bailly, Les Patios, 1996.
École nationale supérieure d’ingénieurs de Limoges (Ensil-Ensci), Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Martin Bourdanove, Totem, 2007.
Médiathèque intercommunale du Père-Castor, Meuzac.
Type de commande : 1% artistique.

Isabelle Braud, Sans titre, 2012.
Médiathèque, Panazol.
Type de commande : 1% artistique.

Stéphane Calais, La Grande Verdure, 2009.
Musée des Beaux-Arts, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Clorinde Coranotto, L’Esplanade des îlots à vivre, 2013.
Médiathèque, Rilhac-Rancon.
Type de commande : 1% artistique.

Patrick Corillon, Les Lucioles, 2002.
tel de Police, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Henri Cueco, sans titre, vers 1982.
Opéra-Théâtre, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Alain Doret, sans titre, 2012.
Médiathèque Markoff, Nexon.
Type de commande : 1% artistique.

Philippe Favier, Sans titre, 2004.
Église Saint-Martial, Jabreilles-les-Bordes.
Type de commande : commande publique.

Rachid Koraïchi, Hommage aux trois poètes, 1998.
Bibliothèque francophone multimédia Centre-Ville, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Michel Morichon, sans titre, 1984.
Archives départementales de la Haute-Vienne, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Bernard Pagès, Chevêtre, 2005.
Faculté des lettres et des sciences humaines (campus de Vanteaux), Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Didier Trenet, Hommage au François Boucher, 1997.
Pôle de Lanaud, Centre de sélection et d’élevage de la race Nouvelle-Aquitaine, Boisseuil.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Tatiana Trouvé, Sans titre, 2001.
Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal), immeuble Le Pastel, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Jean-Pierre Viot, sans titre, 1984.
Bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Vienne, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

Heidi Wood, Proliférations extérieures et intérieures, 2014.
Centre de biologie et de recherche en santé François-Denis, Limoges.
Type de commande : 1% artistique.

 

Département de la Creuse :

Marina Abramović, Spirit House, 2001.
Gorges du Verger, Bourganeuf.
Type de commande : commande publique.

Mario Botta, Moutier d’Ahun Mil, 1997.
Église abbatiale, Moutier-d’Ahun.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Gilles Clément, Tiers Paysage, 2003.
Médiathèque intercommunale Creuse Grand Sud (site de Felletin), Felletin.
Type de commande : 1% artistique.

Marc Couturier, Tapis Trapèzes, 2007.
Église Sainte-Valérie, dite du Moutier, Felletin.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Erik Dietman, Matissage, 1993.
Archives départementales de la Creuse, Guéret.
Type de commande : 1% artistique.

Gérard Garouste, Le Murex et l’Araignée, 2008.
Hôtel de ville, Aubusson.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Patricia d’Isola, Christophe Le François, Katerine Louineau, Fil rouge, 2012.
Bibliothèque multimédia du Grand Guéret, Guéret.
Type de commande : 1% artistique.

Didier Mencoboni, Territoires, 2011.
Salon de la préfecture de la Creuse, Guéret.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Laurent Saksik, Nuage Rouge, 2012.
Maison des Jeunes et de la Culture – Centre social, La Souterraine.
Type de commande : commande publique (avec Les Nouveaux Commanditaires, Fondation de France).

Soizic Stokvis, sans titre, 2010.
Conservatoire départemental Émile-Goué, Guéret.
Type de commande : 1% artistique.

 

Département de la Corrèze :

Bernard Calet, Dialogue de lumière, 1990.
Hall d’entrée de l’Institut universitaire de technologie du Limousin, Brive-la-Gaillarde.
Type de commande : 1% artistique.

Braco Dimitrijević, Status post historicus, 1985.
Jardin du musée du pays d’Ussel, Ussel.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Nicolas Gautron, Sans titre, 2013.
Médiathèque Xaintrie Val’Dordogne, Argentat-sur-Dordogne.
Type de commande : 1% artistique.

Alexandre Gherban, « Les Solitudes » : La Nuit, 1988.
Place de la République, Ussel.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Robert J. Jacobsen, Sans titre, 1991.
Abbaye Saint-André – Centre d’art contemporain, Meymac.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Bernard Mazaud, Monument aux policiers morts pour la France, 1992.
Hôtel de police, Tulle.
Type de commande : 1% artistique.

Samir Mougas, Le Projet des anciens, 2011.
Institut universitaire de technologie du Limousin, Brive-la-Gaillarde.
Type de commande : 1% artistique.

Roman Opalka, Chronome 63, que la lumière soit, 1999.
Cathédrale Notre-Dame, Tulle.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Michael Prentice, Sans titre, 1993.
Institut Universitaire de Technologie du Limousin, Brive-la-Gaillarde.
Type de commande : 1% artistique.

Daniel Resal, Sans titre, 1988.
Avenue Thiers, Ussel.
Type de commande : commande publique, collection du Centre national des arts plastiques.

Dossier de presse

Complément d'information

Une visite dédiée à la presse à Limoges sera organisée en juin 2021 en fonction des conditions sanitaires.  Le rendez-vous se fera à l’Hôtel de région puis un circuit d’une heure environ permettra d’expérimenter l’application en partant à la découverte de quelques œuvres du centre-ville.

Un événement pour le public aura également lieu en juin 2021 dans le centre-ville si les conditions sanitaires le permettent.

Partenaires

Le réseau Astre – Réseau arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine

Créé en juin 2018, Astre – Réseau arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine – a pour objectif d’accompagner et de valoriser la création et l’expression plastique, de rendre les productions artistiques accessibles à tous, et d’assurer le développement équitable, coopératif et solidaire du secteur des arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine.

Le réseau compte parmi ses membres de nombreux musées, centres d’art, galeries associatives, collectifs d’artistes, artothèques, lieux de résidence, fonds documentaires et écoles d’art, ainsi que les trois Fonds régionaux d’art contemporain de Nouvelle-Aquitaine. Ils accompagnent les artistes, produisent et diffusent l’art contemporain, forment les futurs professionnels du secteur et développent la recherche tournée vers la création.

Le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine

Le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine est une institution publique dédiée au soutien à la création et à la diffusion de l’art contemporain. Privilégiant l’échange entre les artistes et les personnes, le FRAC-Artothèque contribue à la présence des œuvres d’art dans le quotidien des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Il s’appuie sur un réseau de plus de 40 collectivités locales. Historiquement situé sur le périmètre de l’ancienne région Limousin, le champ d’action du FRAC-Artothèque s’est élargi depuis 2017 au territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Réunissant la collection du FRAC et celle de l’Artothèque, il rassemble plus de 6 200 œuvres. C’est aujourd’hui en France l’un des plus grands ensembles d’œuvres accessibles au public. Le FRAC-Artothèque est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et par l’Etat. Il est membre actif de Astre, réseau des acteurs de l’art contemporain en Nouvelle-Aquitaine, de Platform - réseau national des FRAC et de l’ADRA - Association de Développement et de Recherche sur les Artothèques).

Dans le cadre du lancement de l’application « Partcours Limousin » le 16 avril, le Frac Artothèque Nouvelle-Aquitaine invite le Cnap sur ses réseaux sociaux. Pendant deux mois, les habitants de Nouvelle-Aquitaine pourront découvrir l’application à travers des focus et des énigmes sur les œuvres.

Dernière mise à jour le 21 avril 2021