PARIS- KYOTO /Aller et Retour

Exposition
École nationale supérieure des arts décoratifs Paris 05
Le secteur Illustration de l’Ensad a développé depuis quatre ans un programme d’échanges et de partenariat avec l’Université des beaux-arts de Kyoto. Les étudiants des deux écoles ont travaillé sur la réalisation d’un ouvrage illustré de textes du Japonais Miyazawa et du Français Jean de La Fontaine, afin de découvrir au travers de la confrontation de deux cultures toute la richesse de leurs différences et de leurs affinités. Le projet a reçu le meilleur accueil à l’Ambassade de France au Japon et l’Institut franco-japonais de Kyoto et a fait l’objet d’une exposition itinérante au Japon en 2001. Cette année, l’exposition est présentée en France à la Cité Internationale des Arts, après une première présentation au Salon du livre en mars 2002.

Complément d'information

communiqué de presse

Paris-Kyoto / Aller et retour
Cité internationale des Arts
Du 30 mai au 8 juin 2002
Vernissage mercredi 29 mai à 18h30
18, rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris


Le secteur Illustration de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris (Ensad) a développé depuis quatre ans un programme d’échanges et de partenariat avec l’Université des beaux-arts de Kyoto.
Le projet est devenu réalité grâce à l’action d’Hiroshi Maeda pour l’Ensad et de M. Tatsumi pour les Beaux-arts de Kyoto.

Concept
Les étudiants des deux écoles travaillent sur un même thème afin de découvrir au travers de la confrontation de deux cultures toute la richesse de leurs différences et de leurs affinités.
Le dénominateur commun de ces échanges est la réalisation d’un ouvrage illustré de textes du Japonais Miyazawa et du Français Jean de La Fontaine.
Ces deux auteurs sont connus et traduits dans les deux langues.

Projet
Première phase (1998-1999-2000)
Chaque étudiant français a réalisé des illustrations sur un texte de Miyazawa de son choix, mises en page par son correspondant japonais.
Pour que cet échange fasse apparaître toutes les richesses d’une confrontation culturelle, il a été demandé aux élèves parisiens de ne pas « japoniser » leurs images mais, au contraire, de développer un regard et une écriture personnelle qui traduise au mieux leurs sentiments plutôt qu’une description trop narrative.
Pour bien comprendre l’oeuvre de Miyazawa nous avons demandé à sa traductrice
Françoise Lecoeur d’intervenir auprès des étudiants.
Seconde phase (2000-2001-2002)
Le même projet est réalisé sur les textes de La Fontaine : les étudiants japonais réalisent les images et leurs correspondants français les mettent en page.

Déroulement
Un dossier de présentation générale des dessins réalisés par les français a été édité en français et en japonais.
Une partie de ce travail a été présenté sur le stand de l’Ensad au Salon du Livre de Paris 1999.
Une vidéo présente le déroulement du projet avec une interview de chaque étudiant commentant ses choix artistiques et culturels.

En octobre 1999, deux enseignants se sont rendus en mission aux Beaux-arts de Kyoto pour formuler le projet et repérer les lieux d’exposition possibles.
Ils ont présenté aux étudiants japonais les illustrations originales et la vidéo. Ainsi chaque étudiant japonais a-t-il pu choisir son correspondant et travailler sur la mise en forme éditoriale et graphique.

L’Ensad a conçu un projet simple d’exposition itinérante qui a été envoyée pré montée à Kyoto. Le principe met en valeur le travail commun réalisé par les étudiants.
Pour cela, chaque binôme dispose d’un espace spécifique avec présentation commune des illustrations originales encadrées et de la maquette du livre.

Exposition itinérante au Japon
La qualité et l’originalité de ce projet méritaient d’être montrées.
Le projet a reçu le meilleur accueil auprès de l’Ambassade de France au Japon et l’Institut franco-japonais de Kyoto. La fondation franco-japonaise Sasakawa.
a contribuée activement à la bonne réalisation de l’exposition.
En 2001 l’exposition a été présentée successivement au musée d’Art moderne de Fukui, à l’Institut franco-japonais de Kyoto, à l’Université des beaux-arts de Kyoto et au musée Miazawa à Hanamaki

Contacts presse: Nathalie Battais, 01 42 34 97 31 battais@ensad.fr

Horaires

14h à 19h - vernissage le 29 mai à 18h30

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

École nationale supérieure des arts décoratifs 31, rue d'Ulm 75240 Paris 05 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020