Opération Tonnerre

Exposition
Arts plastiques
Mains d'Oeuvres Saint-Ouen
«Après avoir assommé une fausse veuve, il échappe à des tueurs grâce à un réacteur dorsal qui lui permet de s’envoler dans les airs. Prototype réel, cette fusée personnelle le propulse alors à quelques deux cent mètres d’altitude, avant que ne retentisse le générique de début entonné avec emphase par Tom Jones sur une partition puissante de John Barry...» Le synopsis du film Opération Tonnerre réalisé par Terence Young en 1965 sert d’amorce retentissante à l’exposition éponyme qui prend ses quartiers à Mains d’OEuvres au printemps. Piratant le film d’action, la trentaine d’artistes invités déploie pour l’Opération Tonnerre des explosions visuelles et sonores, des actions urbaines improbables, des cartographies mystérieuses et des installations à effets spéciaux. Les oeuvres présentées explorent les mécanismes du spectaculaire, suivant une tendance low-tech. Sans renoncer à surprendre le spectateur, les artistes d’Opération Tonnerre préfèrent à une production blockbuster, des matériaux trouvés et transformés autant que des situations réelles décalées. Elisa Pône contraint les salves d’un feu d’artifice dans l’habitacle d’une voiture. Haroon Mirza ordonne une réaction en chaîne sonore et visuelle où eau et électricité manquent une rencontre fatale, pris entre diodes lumineuses, amplis et meubles vintage. Clins d’oeil au film, l’intervention de Jean Denant fait émerger un planisphère du mur de béton de la salle d’exposition tandis que le logiciel interactif conçu par Martin Le Chevallier invite le visiteur à entrer dans la peau d’un séducteur flirtant avec des actrices aussi belles que célèbres de scènes de films mythiques. De fait, l’image cinématographique inspire, comme dans les clichés pris sur le vif de Marie-Aude Leledy qui compilent un répertoire d’impressions de déjà-vu, d’actions dissimulées où règne un esprit de conspiration. Déjà-vu également cette image idyllique d’Alexandre Perigot montrant une île thaïlandaise, lieu de tournage d’un James Bond, aujourd’hui envahi par les touristes. Si la fiction a servi de point de départ à la proposition, le réel phagocyté par le fictif est au coeur des préoccupations des artistes présentés à Mains d’OEuvres. Le vernissage de l’exposition sera accompagné d’un déferlement de performances artistiques et musicales invoquant l’imaginaire de l’aventurier bricoleur (Constantin Alexandrakis), les effets spéciaux (Céline Ahond et François-Thibaut Pencenat), l’envahissement des images et leurs poncifs (Geoffroy Rondeau, Bojan Stojic) ou la théorie du complot (Sergio Verastegui). Opération Tonnerre fait suite à l’exposition United Artists présentée à la Galerie 10rd à Nice en décembre dernier. La société de production United Artists fut créé en 1919 par quatre acteurs et réalisateurs parmi les pionniers du cinéma hollywoodien (Charles Chaplin, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D.W. Griffith) désireux de reprendre les rênes de leurs productions exploitées à leurs dépens par les grands studios. Julien Chevy, Pierre Fisher, Vincent Ganivet et Marie-Aude Leledy, initiateurs de ce projet en trois volets, s’approprient avec malice la formule qui a présidé à l’inauguration de la société américaine : « Voici les fous qui prennent la direction de l’asile » ! Hanna Alkema

Autres artistes présentés

Céline Ahond & François-Thibaut Pencenat, Constantin Alexandrakis, Bad Beuys Entertainment, Fayçal Bagriche, Simon Boudvin, Aline Bouvy & John Gillis, Julien Chevy, Michel de Broin, Jean Denant, Pierre Fisher, Vincent Ganivet, Martin Le Chevallier, Ma Leledy, Charles Lopez, Justin Meekel & Matthieu Cardi, Nicolas Milhé, Haroon Mirza, Nicolas Muller, Alexandre Perigot, Émilie Perotto, Elisa Pône, Frédéric Pradeau, Julien Prévieux, Geoffroy Rondeau, Bojan Stojic, Sergio Verastegui.
Une proposition de United Artists avec la complicité d’Hanna Alkema et Isabelle Le Normand

Horaires

L’exposition est ouverte du jeudi au dimanche de 14h à 19h et sur rendez-vous. Entrée libre.

Adresse

Mains d'Oeuvres 1 rue Charles Garnier 93400 Saint-Ouen France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020