Odile DECQ Noir Fracture exposition personnelle

sculptures, installations et oeuvres sur papier
Exposition
Arts plastiques
Oniris Rennes

Odile DECQ "Noir Fracture" (bronze teinté noir / 2012)

Un an après le projet de scénographie de stand pour ART PARIS 2011, Oniris renouvelle son invitation à l’architecte Odile Decq au moment où elle livre aux rennais le bâtiment du nouveau FRAC Bretagne. L’exposition “Noir Fracture” chez Oniris pendant l’été 2012 présente ses créations de sculptures et travaux sur images autour de ce nouveau bâtiment.

 

Née à Laval en 1955, Odile Decq est une architecte et urbaniste française, qui a, avec une grande force de caractère, réussi à s’imposer dans un milieu d’hommes. En effet, assumant son agence dès l’obtention de son diplôme à l’école de la Villette, elle a au même moment poursuivi son DESS d’urbanisme, obtenu en 1979. Issue de ce que Lionel Lemire appelle la révolte punk, elle met à mal les conventions architecturales.

Sa reconnaissance internationale arrive très tôt. En effet, c’est en 1990 avec le projet de la Banque Populaire de Rennes qu’Odile Decq acquiert une renommée internationale. Depuis, par l’intermédiaire de son agence « Odile Decq Benoît Cornette », elle multiplie les projets importants comme le viaduc autoroutier de Nanterre, la Bibliothèque et l’UFR des Sciences Economique à Nantes, le Musée d’Art Contemporain de la Ville de Rome et le restaurant de l’Opéra Garnier à Paris. Grâce à des productions atypiques, elle remporte de nombreuses et importantes récompenses internationales, tel que le Lion d’Or de Venise obtenu en 1996.

Plus qu’un style, une attitude ou un processus, l’œuvre d’Odile Decq est un univers. Envisagée comme un instrument du futur, son agence traite les projets comme des générateurs de désirs. En mettant en question la commande, l’usage, la matière, le corps, la technique et le goût, l’architecture inventée privilégie les couleurs vives et franches : le noir et le rouge, ainsi que le métal et le verre qui lui permettent de jouer sur les tensions et les discontinuités de matières. Ses bâtiments proposent alors un regard paradoxal, à la fois tendre et sévère sur notre monde.

Pour autant, avant même l’architecture, Odile Decq a développé un goût pour le dessin et la peinture, qui se traduit à la fois par sa collection d’art contemporain, qui comprend entre autres, des œuvres de Daniel Buren, François Morellet, Norman Dilworth ou Yves Popet, mais surtout par son propre travail. En effet, ses maquettes sont de véritables sculptures et ses dessins des œuvres d’art à part entière. Elle a, par ailleurs, déjà réalisé de nombreuses installations à la galerie Polaris, à l’espace culturel Louis Vuitton, et à Los Angeles, puis des scénographies de stands de foires internationales. En mars 2011, lors d’Art Paris au Grand Palais, elle crée la scénographie du stand Oniris qui a été remarqué. Ainsi, suite à cette collaboration, la galerie a eu l’idée de lui proposer une exposition.

Pour cette première exposition personnelle à Rennes, seront présentées des oeuvres sur papier, installations et sculptures (dont Noir fracture) réalisées à partir d’images ou d’éléments liés au bâtiment du FRAC Bretagne.

Tarifs :

accès libre

Complément d'information

Vernissage : vendredi 6 juillet 2012 de 10h à 13h en présence de l’artiste


Exposition : du vendredi 6 juillet au samedi 22 septembre 2012


dans l’annexe de la galerie située dans la cour du 40-42 rue d’Antrain à Rennes / face au cinéma l’Arvor

Artistes

Horaires

la galerie est ouverte à tous du mardi au samedi de 14h à 18h30 + également sur rendez-vous (matinée + lundi)
ATTENTION ! DU 14 JUILLET AU 20 AOÛT INCLUS LA GALERIE EST OUVERTE UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS AU 06.61.76.46.06

Adresse

Oniris 38 rue d'Antrain 35700 Rennes France

Comment s'y rendre

exposition dans l'annexe de la galerie suitée dans la cour du 40 rue d'Antrain à Rennes
Accès visiteur par la galerie principale au 38 rue d'Antrain
Dernière mise à jour le 2 mars 2020