Nouvel arrivage 4

carte blanche à Mathilde Johan autour de la création en Basse Normandie
Exposition
Arts plastiques
École et espace d 'art contemporain Camille Lambert Juvisy-sur-Orge

Depuis 2008, les expositions "Nouvel arrivage" proposent tous les deux ans un focus sur de jeunes diplômés d’écoles de Beaux-arts. La première édition avait donné à découvrir les diplômés en art de l’Ecole supérieure d’art et design de Saint Etienne, avec un commissariat de Karim Ghaddhab. En 2010, Philippe Richard nous proposait des élèves de l’Ecole des Beaux-arts de Rouen. Patrick Loughran quant à lui, en 2012, avait réuni de jeunes artistes interrogeant la céramique et plus généralement la terre diplômés de Paris ou Limoges.

Pour cette nouvelle édition, carte blanche a été donnée à Mathilde Johan.

Nouvel Arrivage 4 présente le travail de six jeunes artistes qui ont fait leurs études à Caen, lieu de leur rencontre, de leur formation et de leur engagement sur un chemin artistique.

L'exposition présentée à l'Espace d'art contemporain Camille Lambert, tente de mettre en avant les singularités de chacun et l'actualité de leurs recherches. Un fil rouge qui unit la disparité de leurs univers, se dessine cependant au gré des œuvres ; celui d’une attention particulière à la vie de tous les jours. Marcher, parler, s'habiller, habiter, autant de gestes dont ils se saisissent pour en faire le lieu du poétique. Les objets, la rue, la maison sont la matière de leurs œuvres. Ils détournent ou puisent dans le quotidien pour en révéler l’étrangeté, chercher ses trésors et ses zones d’ombres, l’apprivoiser ou encore le rendre un peu plus acceptable. On décèle parfois dans cette démarche au plus près de la vie, l’envie de faire surgir la misérable réalité du quotidien, d’autres fois au contraire de transformer le monde à partir de ces minuscules décalages dans le familier.

Les objets d’Alexis Debeuf proposent ainsi des solutions burlesques pour survivre aux petites et grandes batailles de tous les jours, pour résister aux atteintes du monde libéral sur nos vies et nos envies. Les êtres qui peuplent les peintures et dessins de Claire Soulard se réduisent à une ligne, une silhouette, ou un aplat coloré sans pesanteur ; ils semblent autant dénués de substance que le mobilier qui les entoure. L’espace domestique est, chez Romuald Dumas-Jandolo, le décor d'une mise en scène qui oscille entre le tragique et le grotesque, entre paillettes et angoisse. Jean Lain propose un autre spectacle, celui d’une fête déjà finie ou abandonnée, entre hommage et petit deuil de la culture populaire. Dans un jeu de renversement entre intérieur et extérieur, Anne Houel fait apparaître sur les fenêtres de l'espace d'art, les histoires dissimulées dans le paysage de Juvisy. Matthieu Martin, enfin, déambule dans la ville, une errance qui lui permet de tracer de nouveaux chemins : ici entre Saint-Pétersbourg et Juvisy, d'une architecture moderniste empreinte d’utopie sociale à une autre, celle de l’espace d’art, moderniste par ricochet.

 

Tarifs :

entrée libre

Complément d'information

Rencontre autour de l'exposition: mardi 14 janvier à 19h

Commissaires d'exposition

Horaires

du mardi au samedi de 14h à 18h

Adresse

École et espace d 'art contemporain Camille Lambert 35 avenue de la Terrasse 91260 Juvisy-sur-Orge France

Comment s'y rendre

RER C et D: arrêt Juvisy-sur-Orge, sortie Mairie puis 10mn à pied
Dernière mise à jour le 2 mars 2020