Robert Milin : Une Alouette de Pologne

Exposition
Arts plastiques
Synesthésie ¬ MMAINTENANT Saint-Denis

Robert Milin, Une Alouette de Pologne, 2010. Copyright Robert Milin.

La résidence de Robert Milin dans un appartement de la Cité Saint-Rémy de Saint-Denis a été montée en partenariat avec la Ville de Saint-Denis et l’association Synesthésie, avec le soutien de l’ACSé, de Plaine Commune et de l’Ogif. Elle accompagne un processus de transformation de cette cité qui va être démolie puis reconstruite selon un calendrier s’étalant sur plusieurs années. La sculpture physique et sonore, Une Alouette de Pologne, qui investit une chambre de l’appartement, est la première forme artistique achevée à mi-parcours de cette résidence commencée en juin 2010. Dans ce quartier en réhabilitation la rencontre dans la sphère publique, où devait voir le jour le projet initial, est difficile voire inexistante. Aussi l’appartement, mis à la disposition de l’artiste, a-t-il été finalement transformé en lieu de rencontres et d’échanges, et maintenant en abri pour entendre des voix et paroles enregistrées d’habitants invités à imaginer un monde où ils se sentent en paix et en sécurité.

Complément d'information

« Dans ces mots, écrit Delphine Suchecki, tout un monde à la fois réel et abstrait se loge et se déploie nous emmenant parfois au loin. Des fruits d’un verger normand au vol d’une alouette, toutes ces images et pensées sont personnelles et pourtant si semblables dans leur capacité d’un apaisement trouvé. D’un nouvel espace physique nous basculons vers un espace poétique. Il est peu habité, si ce n’est de sensations furtives laissant toute la place à notre imaginaire. »

Robert Milin met en forme ses projets à partir de « situations d’interrelations » qu’il crée en tenant compte des personnes et des milieux. Il aime à s’immerger dans des « petites communautés » et partager avec les autres leurs centres d’intérêts, leurs territoires et leurs activités. Il s’intéresse notamment aux pratiques populaires, à l’imagination et au savoir-faire qui s’y déploient.

Le travail de Robert Milin réside dans l’économie de moyens, l’œuvre finale ne prenant forme qu’à l’issue d’une rencontre où des règles précises se sont établies au terme de discussions. Ce protocole implicite permet d’instaurer des dialogues non convenus et attendus. Ce système précis fait de Robert Milin un artiste de la « justesse ».

L’extension du temps est aussi un élément très important dans son travail qui ne prend jamais forme dans la précipitation.
Les situations ne sont jamais prédéfinies ; les œuvres toujours mouvantes, réajustées continuellement en lien avec les réalités du territoire et du contexte dans lesquelles elles prennent place. Le principe majeur est de ne pas brusquer l’avancée et le déroulement du projet ; de ne jamais rien « sur-contrôler ».

Son œuvre n’est jamais neutre car inscrite précisément dans un espace, ses propositions se situent dans l’ouverture, à la frontière de la fiction et du documentaire.

Autres artistes présentés

Robert Milin

Partenaires

Cette exposition se déroule dans le cadre d’une résidence à l’initiative de la Ville de Saint-Denis, accompagnée par l’association Synesthésie et avec le soutien de l’ACSé, de Plaine Commune et de l’Ogif. Synesthésie bénéficie du soutien du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, de la Ville de Saint-Denis. Synesthésie est membre du réseau TRAM et du RAN (Réseau Arts Numériques).

Horaires

le vendredi de 16h à 20h et le samedi de 14h à 20h et sur rendez-vous Fermetures exceptionnelles les 24, 25, 31 décembre 2010 et 1er janvier 2011

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Synesthésie ¬ MMAINTENANT 8, passage de Jouy 93200 Saint-Denis France
Dernière mise à jour le 2 mars 2020