Sébastien Vonier, "Névés", 2011
Béton et acier, dimensions variables
Production Palais de Tokyo
Vue de l'exposition "Névés" au Palais de Tokyo, Paris

Biographie

Né en 1975 à Ploemeur. Vit et travaille à Bordeaux.
« Sébastien Vonier provoque des déplacements de techniques et de matières souvent empruntés à la construction industrielle, de références et de territoires issus d’une étrange alliance d’imaginaire et de réalité extrême. Il ne cesse ainsi d’élargir sa réflexion sur la sculpture et se réfère autant au paysage, à l’architecture et à l’urbanisme qu’à une approche flottante, indécise de la décoration et de l’aménagement. Il convoque, rapproche et articule, dans de surprenantes propositions, la sphère privée et la sphère publique, le sol et le mur, le fonctionnel et l’indéterminé, l’exigence conceptuelle de l’art et le design de l’objet manufacturé. L’enjeu, c’est l’inscription dans l’espace à travers une expérience de son énergie, de sa présence et de ses implications fictionnelles en entretenant une étroite relation au corps et à l’échelle humaine. » Texte de Didier Arnaudet, pour la Forêt d’art contemporain

« Parmi les œuvres de Sébastien Vonier, nombreuses sont celles qui relèvent indéniablement de la sculpture, mais qui peuvent aussi être regardées sous un angle utilitaire. Elles reposent sur la tension entre deux régimes a priori antithétiques : elles font signe vers l’art et, simultanément, recyclent une rhétorique fonctionnelle. [...]
Le basculement est fréquent dans l’œuvre de Sébastien Vonier : renversement spatial, basculement du fragment architectural à la peinture, du plan au volume, de la sculpture à l’objet ou au paysage. [...] »

Extraits du texte de Pierre Tillet, « Géographique, domestique, entropique - À propos de la sculpture de Sébastien Vonier », Documents d’artistes Aquitaine, 2012
 

Born in 1975 in Ploemeur.  He lives and works in Bordeaux.  

“Sébastien Vonier creates shifts of techniques and matter often borrowed from industrial construction, references and territories coming from a strange alliance between imagination and extreme reality.  In this way he is permanently broadening the way he thinks about sculpture, and he makes reference as much to landscape, architecture and urbanism as to a floating, indecisive approach to decoration.  In surprising proposals, he summons, compares and articulates the private sphere and the public sphere, the floor and the wall, the functional and the indeterminate, the conceptual demand of art and the design of the manufactured object.  The challenge is the inclusion in space through an experience of its energy, its presence and its fictional implications, while maintaining a close relation to the body and the human scale.” Text by Didier Arnaudet, for the Forêt d’art contemporain.
 

"Among Sébastien Vonier’s works there are many which undeniably stem from sculpture, but which may also be looked at from a utilitarian angle.  They are based on the tension between two seemingly antithetical systems:  they beckon to art and, at the same time, they recycle a functional rhetoric.  […]

Tilting is frequent in Sébastien Vonier’s oeuvre:  spatial reversal, tilt of the architectural fragment to painting, of plane to volume, and of sculpture to the object or the landscape. [...] ”


Excerpts from the essay by Pierre Tillet, “Géographique, domestique, entropique – A propos de la sculpture de Sébastien Vonier”, Documents d’Artistes Aquitaine, 2012.

Translated by Simon Pleasance, 2015

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes

Dernière mise à jour le 8 juillet 2020