Nikolas Fourré, une milliseconde de lumière

Une milliseconde de lumière, 2016
Bobines de fil à coudre, PMMA, tige filetée en acier zingué, quincaillerie,
78 x 50 x 50 cm
Socle en métal
Oeuvre produite durant la résidence à L'aparté Lieu d'art contemporain
Dans le cadre de l'exposition: 19° au-dessous de l'horizon (avril-juin 2016), L'aparté, Iffendic

Collection Fonds Départemental d'Art Contemporain d'Ille-et-Vilaine

Biographie

Vit à Rennes.

L'inscription, la trace, l’assemblage, le faire-temps sont mes outils. La diversité des matériaux et médiums pratiqués est pour moi une nécessité. Gestes et matériaux sont autant du vocabulaire que des formes syntaxiques au service des multiples récits que peuvent se représenter les regardeurs. Mes propositions plastiques questionnent notre environnement, ses représentations, ses stéréotypes et ses idiosyncrasies.

Mon intérêt pour le paysage ne s'arrête pas strictement aux formes de la nature mais à tout ce qui constitue notre environnement – notre milieu - de l'architecture à nos systèmes d'organisation sociale.

La répétition est une récurrence dans ma pratique, elle engage la dialectique simplicité/complexité. Elle est guidée par le désir d’un renversement des repères spatio-temporels, mettant en parallèle nos artefacts technologiques et les formes de la nature. Le principe numérique est une lecture essentielle à la compréhension de notre Monde aujourd'hui. Au-delà du matériau et de la technologie, le concept de numérique implique une relation à l'unité et sa répétition : qu'elle soit intrinsèque à la Nature (les feuilles d'un arbre, les poils d'un pelage...), inhérente à la technique (les briques d'un mur, le calepinage du carrelage...) ou quotidienne dans nos gestes répétés.

 _____

Inscription, trace, assemblage, and making time are my tools.  The varied range of materials and media used is crucial for me.  Gestures and materials are as much vocabulary as they are syntactic forms at the service of the many different narratives which onlookers may make for themselves.  My visual propositions question our environment, its representations, its stereotypes and its idiosyncrasies.  
My interest in landscape does not stop strictly at the forms of nature but at everything which forms our environment—our milieu--, from architecture to our systems of social organization.
Repetition is a recurrent feature in my praxis, involving the simplicity/ complexity dialectic.  It is guided by the desire for an upheaval of space-time landmarks, putting on the same plane our technological artefacts and the forms of nature.  The digital principle is a reading essential to the understanding of our world today.  Over and above materials and technology, the digital concept involves a relation to unity and its repetition:  be it intrinsic to Nature (the leaves of a tree, the hairs on a coat…), inherent to technique (the bricks of a wall, the arrangement of tiling…), or day to day in our repeated gestures. 

Site internet et réseaux sociaux

Site internet : http://ddab.org/FOURE
Source

Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.

Dernière mise à jour le 30 juillet 2020