Biographie

Née en 1964 à Libreville, Gabon.

« Myriam Mihindou est née au Gabon. Francogabonaise, elle fonde son expérimentation artistique sur la notion de limite. Nomade, elle s’approprie les espaces, les incarne, nous donnant à voir des états de passage, initiatiques, cathartiques. La question du corps se rapporte alors à la mémoire, à l’identité et au territoire. Production « trans-émotionnelle » intégrant une dimension politique, le corps de l’oeuvre entraîne par-delà les limites tangibles. » Youna Ouali

Son travail a été présenté dans plusieurs expositions personnelles en France, notamment au Musée Dapper – Paris (2007), au Musée national Picasso – Vallauris (2018) et à la galerie Maïa Muller (2020) ainsi qu’à l’étranger : Le Caire (2003), Rabat (2006, 2007), San Francisco (2007), Libreville (2007). Elle a en outre participé à de nombreuses expositions collectives : au Smithsonian National Museum of African Art de Washington (2014), au MAC/VAL à Vitry-sur-Seine (2015), à la Halle Saint-Pierre à Paris (2016), à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne (2016), au Musée d’art contemporain de Rochechouart (2016), au CCOD de Tours (2019), pour n’en citer que quelques-unes. Ses performances les plus récentes ont par ailleurs été montrées au Musée national d’art moderne Centre Pompidou (2019), au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (2019) ou encore au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne (2019). Sa dernière performance, Otolithe, a été réalisée en mars 2020.

Source

Aware

Dernière mise à jour le 28 septembre 2020