Musée Picasso

Le château Grimaldi est devenu Musée Picasso, le 27 décembre 1966. Le bâtiment a bénéficié d’une importante campagne de rénovation entre 2006 et 2008. Fondé sur l’ancienne acropole de la ville grecque d’Antipolis, castrum romain, résidence des évêques au Moyen Âge, le château fut habité, de 1385 à 1608 par la famille Grimaldi qui lui donna son nom.

En 1925, le château est acheté par la ville d’Antibes et devient le musée Grimaldi, musée d’Antibes. En été 1946, Pablo Picasso qui réside à Golfe-Juan avec Françoise Gilot, est séduit par la proposition de Dor de la Souchère, conservateur du musée, d’utiliser une partie du château comme atelier. Picasso enthousiaste, travaille de la mi-septembre à la mi-novembre 1946 et réalise de nombreuses œuvres, dessins et peintures dont Les "Clés d’Antibes", sur un pan de mur. Les peintures et supports inhabituels (ripolin, fribrociment, contreplaqué…) qu’il utilise, rendent sans doute compte de la pénurie de cette période d’après-guerre mais avant tout de la formidable propension de l’artiste à expérimenter de nouveaux matériaux. Les images qu’il y peint disent, toute la joie de vivre dans un pays à nouveau libre. Lorsque l’artiste décide de regagner Paris, il laisse en dépôt au château 23 peintures et 44 dessins.

Le 22 septembre 1947 est inaugurée la “salle Picasso” accompagnée d’un premier accrochage d’œuvres d’Antibes puis, à partir du 7 septembre 1948, une exposition intitulée Picasso, céramique – peinture – dessin est proposée. Le 13 septembre 1949, de nouvelles salles présentant les céramiques, peintures et dessins de Picasso, sont ouvertes au public. Par la suite, outre 78 céramiques réalisées en 1947-1948 à l’atelier Madoura de Vallauris, différents dons et achats de 1952 à nos jours ainsi que des dépôts issus de la dation de Jacqueline Picasso en 1991, enrichiront de manière significative la collection Picasso du musée.

Les œuvres de Nicolas de Staël présentées au musée témoignent du séjour du peintre à Antibes, de septembre 1954 à mars 1955. Durant cette période, il réalise aussi bien des natures mortes que des marines, des paysages ou des ateliers. Un premier don est consenti par sa veuve au musée Picasso après l’exposition consacrée à l’artiste en 1955. À partir de 1982, avec le concours notamment du Fonds régional d’acquisition pour les musées, la ville acquiert des œuvres importantes de sa dernière période, accompagnées de dessins de 1954-1955.

En 2001, une donation effectuée par la Fondation Hans Hartung et Anna-Eva Bergman permet l’ouverture de deux salles, au rez-de-chaussée du musée. Un accrochage permanent propose un parcours dans l’œuvre de chacun de ces artistes sur plusieurs décennies. La collection d’Art moderne, commencée en 1951 par Dor de la Souchère, a été créée à partir de dons exceptionnels consentis par les artistes qui ont exposé au musée et des acquisitions faites au cours des années par la ville d’Antibes. Des artistes importants appartenant aux grands courants de l’art du XXe et du début du XXIe sont représentés : Arman, Atlan, Balthus, Bloch, Buraglio, César, Crotti, Dezeuze, Ernst, Gleizes, Hains, Hantaï, Klein, Leppien, Magnelli, Music, Picabia, Pincemin, Raysse, Sarkis, Spoerri, Viallat, etc. Sur la terrasse du musée Picasso est proposée en permanence une remarquable collection de sculptures de Germaine Richier. D’autres artistes y sont représentés : entre autres, Joan Miró, Bernard Pagès, Anne et Patrick Poirier.

Discipline
Arts plastiques
Année de création
1966
Statut
Musée municipal - Protection aux monuments historiques, classé en 1928
Prestations

Le service des Publics organise un ensemble d’activités culturelles autour des collections et des expositions temporaires. Elles invitent à rencontrer les œuvres en privilégiant le plaisir de la découverte, l’approfondissement des connaissances, ainsi que la réflexion et la création personnelles : visites commentées, conférences, mais aussi visites-ateliers dont une partie se déroule dans les ateliers du musée, adaptées à tous les âges, aux familles, aux publics à besoins spécifiques, aux scolaires comme aux vacanciers.

Réseaux associatifs

L’association des Amis du musée Picasso : +33 (0)4 93 34 29 76 / 06 16 12 50 59

Horaires

Ouvert tous les jours sauf les lundis
Du 16 septembre au 14 juin : 10h - 13h / 14h - 18h. Fermeture des caisses à 12h30 - Fermeture des caisses à 17h30
Du 15 juin au 15 septembre : 10h - 18h. Fermeture des caisses à 17h30

Fermé le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre

Tarifs
Plein tarif
- 8.00€
Tarif réduit (Sur présentation d'un justificatif : étudiants, familles nombreuses, enseignants et professeurs)
- 6.00€
Gratuit (Sur présentation d'un justificatif : -18 ans, carte lol 16-25, carte « CapAzur Culture », demandeurs d'emploi, bénéficiaires de minima sociaux, handicapés, artistes, journalistes, membres de l'Association des Amis du musée Picasso,...)
Accès mobilité réduite
Oui
Adresse
Musée Picasso Château Grimaldi Place Mariejol 06600 Antibes France Tél :04 92 90 54 20 / 04 92 90 54 26 (week-end) musee.picasso@ville-antibes.frhttp://www.antibes-juanlespins.com/culture/musee-picasso
Directeur :
Nom du programme de résidence
Résidence d’artiste – Musée Picasso, Antibes / Centre International de Valbonne
Finalité

Trois priorités : un projet artistique, culturel et éducatif

La création : L’artiste est invité à  travailler à une ou des œuvres, conçues  spécifiquement dans le contexte de la résidence avec les moyens plastiques de son choix. La résidence met à disposition un atelier, l'hébergement, la restauration et une aide forfaitaire pour le matériel et les transports.

Le renforcement du lien entre la création contemporaine et le musée :
L’artiste doiti faire des propositions artistiques et culturelles destinées à certains publics du musée Picasso, conçues et réalisées en relation avec les médiateurs du musée. Les ateliers de création seront réalisées dans le cadre du muséee, à raison d’une séance en moyenne par semaine, ou sur une durée globale approximative de 30 heures.

L’éducation : la présence de l’artiste à l’intérieur du Centre international de Valbonne (CIV), établissement public d’enseignement international où il réside et travaille durant trois mois, et sa participation à des projets d’éducation artistique et culturelle, doit permettre la mise en contact des élèves avec le processus de la création. Ces  rencontres, dont la nature et les contenus seront proposés par l’artiste, se dérouleront à raison d’une séance en moyenne par semaine, ou sur une durée globale approximative de 30 heures.

Disciplines
Arts plastiques
Durée
3 mois

MODALITÉS DE SÉLECTION

Modalités de sélection
Sur dossier
Dates des comités de sélection
mi-novembre
Dossier artistique, pièces demandées

CV, note d’intention, dossier d’artiste.

Jury de sélection

Conservateur du musée Picasso (Directeur des musées), Proviseur du CIV, responsable du service des Publics des musées, Professeure chargée de mission éducation artistique et culturelle.

Nombre d’artistes sélectionnés
1

CONDITIONS D'ACCUEIL

Logement

Le CIV met à la disposition de l’artiste une chambre d’hôtel avec salle de bain, et prend en charge sa restauration (petit-déjeuner, repas du midi et du soir, à la cafétéria du CIV).

Atelier de travail

Salle de 35 m2 avec terrasse et donc possibilité de travailler aussi en extérieur.

RÉMUNÉRATION ET BUDGET ALLOUÉ

Frais à charge de la résidence

La Direction des musées prend en charge le matériel nécessaire à la création pour un montant forfaitaire de 900 €, ainsi que ses déplacements pour un montant forfaitaire de 500 €.
La direction des musées fournira une rétribution d’un montant de 3000 € pour la réalisation des propositions culturelles et artistiques à l’attention des publics. Elle fournira également s’il y a lieu le matériel nécessaire à leur réalisation dans la limite de 400 €.

Contrat de résidence

PARTENARIATS

Établissements culturels

Cente international de Valbonne
www.civfrance.com

Éric Petit, Proviseur du CIV

Dernière mise à jour le 22 juin 2020