Musée Nicéphore Niépce

Vue d'une des salles d'exposition du musée Nicéphore Niépce

Seul musée généraliste de la photographie en France, il en aborde tous les domaines et toutes les usages : historique, artistique, ethnographique, technique, photo amateur, photo-reportage, presse...Depuis l'invention de la photographie par Nicéphore Niépce jusqu'aux devéloppements des nouvelles technologies de l'image sur lesquelles le musée s'appuie pour rendre lisibles ses collections aux visiteurs.

Discipline
Photographie
Année de création
1972
Statut
Musée de France
Actions culturelles et médiation

Exposition permanente
Expositions temporaires 
Accueil d'artistes en résidence
Aide à la production
Visites et ateliers pédagogiques
Interventions dans la ville

Prestations

Centre de documentation accessible sur rendez-vous.

John Batho, etc.

Horaires

Tous les jours sauf le mardi et les jours fériés ainsi que les jours de vernissages
de septembre à juin de 9h30 à 11h45 et de 14h à 17h45
en juillet / août de 10h à 13h et de 14h à 18h

Tarifs
Entrée libre
Visite commentée pour individuels adultes
- 3.60€
Visite commentée gratuit sur présentation d’un justificatif
Adresse
Musée Nicéphore Niépce 28 Quai des Messageries 71100 Chalon-sur-Saône France Tél :03 85 48 41 98 contact@museeniepce.comhttp://www.museeniepce.com
Responsable du service communication et mécénat : Emmanuelle Vieillard
Nom du programme de résidence
Résidence recherche et création
Finalité

Depuis sa création en 1972, le musée Nicéphore Niépce accompagne les artistes photographes : travaux de recherche et documentation, soutien technique, numérisation, production de tirages, encadrement, accompagnement sur le territoire, projets avec des habitants,…
Différents dispositifs ont permis à de nombreux artistes de mener à bien leur création. Ces expériences ont également nourri les collections du musée d’œuvres contemporaines. De 2011 à 2017, une résidence d’ampleur a été menée en partenariat avec BMW, permettant chaque année à un photographe de bénéficier de la production d’un travail artistique, de la production d’une exposition présentée aux Rencontres d’Arles et à Paris Photo, et de l’édition d’un livre.
Aujourd’hui, le musée poursuit l’accompagnement de photographes, fort de l’expérience de ses équipes et avec le soutien du Ministère de la Culture (dans le cadre du dispositif Capsule). Il propose une résidence offrant des conditions de travail favorables, un temps de recherche et de création au sein du musée. L’axe de travail de l’artiste sélectionné est entièrement libre.
En 2021, Sandrine Marc, lauréate de cette résidence, a pu nourrir sa réflexion au sein des collections du musée. Dans un travail de prises de vues, de collecte de photographies et de gravures, elle a élaboré une relecture personnelle et sensible de l’histoire de la photographie.  Ce travail a été édité sous la forme d’un portfolio et d’un livre publié prochainement.
 

Disciplines
Photographie
Type de résidence
Résidence de recherche et d’expérimentation
Durée
6 semaines

MODALITÉS DE SÉLECTION

Limite d'âge
Non
Modalités de sélection
Sur dossier
Dates des comités de sélection
L'appel à candidature est diffusé en avril et mai
Dossier artistique, pièces demandées

La résidence
La résidence a pour vocation de nourrir le processus de création d’un artiste en lui proposant du temps, des outils de recherche et de travail, et un accompagnement des professionnels du musée. Elle permettra à l’artiste lauréat de mener des recherches dans les collections, d’expérimenter, de réaliser des prises de vues, des essais techniques, de produire quelques travaux, etc., sans nécessité d’aboutir à une forme finie. Au cours de la résidence, l’artiste sera amené à documenter son processus de travail. Une rencontre permettant d’échanger et de sensibiliser le public au projet sera organisée par le musée.

Pour qui ?
La résidence est ouverte à tout artiste utilisant la photographie, sans limite d’âge, sans restriction géographique.

Quand ?
La résidence sera d’une durée de 6 semaines, le plus consécutivement possible, avec obligation de résidence à Chalon-sur-Saône pendant au moins 4 semaines. Les dates de la résidence, entre octobre et décembre 2022, sont à définir fin juin, en fonction du projet envisagé et du planning du musée.

Jury de sélection

Le jury
Les dossiers de candidatures sont examinés par l’équipe du musée et de la précédente lauréate de la résidence. Le jury se réunit pour délibérer au mois de juin. Le lauréat est annoncé à l’issue de cette délibération.

Nombre d’artistes sélectionnés
1

CONDITIONS D'ACCUEIL

Logement

Le lauréat bénéficiera
- d’une résidence de 6 semaines,
- d’un hébergement,
- d’un espace de travail équipé d’un poste informatique au sein du musée,
- d’un accès privilégié aux collections de plus de 3 millions de phototypes, 30 000 imprimés et magazines et 10 000 appareils et accessoires photographiques. [ Le lauréat pourra effectuer des recherches visuelles et théoriques grâce à l’accès à la base de données, l’utilisation du dispositif immersif « Explorations Photographiques » ou la consultation d’originaux dans les réserves et la bibliothèque. Le prêt d’appareils ou de matériels photo anciens peut également être étudié en fonction du projet],
- d’une collaboration avec les techniciens du laboratoire du musée : numérisations, retouches d’images, expertises techniques, échanges de savoir-faire, essais de production, etc.,
- d’une aide à la mise en œuvre de son projet par un relais sur le territoire, un appel à participation auprès de la population, le développement de partenariats, l’identification de prestataires, etc.
Resteront à la charge de l’artiste : les déplacements personnels et les frais de restauration.

Atelier de travail

Le musée accompagne l'artiste photographe avec le soutien du Ministère de la Culture (dans le cadre du dispositif Capsule). Il propose une résidence offrant des conditions de travail favorables, un temps de recherche et de création au sein du musée. L'axe de travail de l'artiste sélectionné est entièrement libre..

RÉMUNÉRATION ET BUDGET ALLOUÉ

Détails sur les conditions financières allouées

Le lauréat bénéficie :
- de 4 000 € d’honoraires,
- de la prise en charge de 2 voyages aller-retour depuis son domicile [dans la limite de 800 € maximum, l’un pour un rendez vous préparatoire, l’autre pour la résidence],
- de la prise en charge de 2 500 € de frais techniques et/ou de production,
- d’un espace de travail équipé d’un poste informatique au sein du musée.

Frais à la charge de l’artiste

L’artiste retenu doit être autonome dans ses déplacements. Les autres frais de déplacement et les frais de restaurations sont à sa charge.

 

Dernière mise à jour le 9 juin 2022