Monster Rebellion

Une exposition de Monster Chetwynd
Exposition d’œuvres du Cnap
Exposition
Arts plastiques
Villa Arson Nice

Marvin Gaye Chetwynd, Bat Opera, 2013 (détail). Huile sur toile papier, deux parties, 24.1 x 29.3 x 2.1 cm. © Monster Chetwynd. Courtoisie Sadie Coles HQ, Londres

Le monde de Monster Chetwynd est peuplé de créatures étranges, d’êtres hybrides, tous dotés de personnalités singulières. Comme son prénom l’indique, l’artiste assume toutes les formes de la monstruosité : l’anormal, le difforme, l’exagération, l’extraordinaire, l’horrifiant, l’absurde, l’outrancier, le prodigieux ou le terrible. La monstruosité, puits sans fond pour l’imaginaire.

Mais son monde est aussi celui d’un mode de production « fait main », une écologie/économie du quotidien, des matériaux simples et peu onéreux, des assemblages bricolés avec les moyens du bord, dans la pratique du do it yourself, pour une « beauté et une impétuosité Punk », comme elle le définit elle-même. L’improvisation – notamment lors de performances volontairement débridées – jongle avec le travail en famille ou avec des amis. Le tout dans l’humour !

Les amis varient, telle une troupe qui va et qui vient en fonction des villes ou des projets. Cette appréhension du travail est pour l’artiste un véritable style de vie et de pensée qui fait que l’art n’est pas une fin en soi mais un espace d’émancipation où chaque individu peut libérer son énergie.

L’exposition à la Villa Arson, la première de cette envergure en France, réunit une vingtaine d’œuvres dans un esprit Luna Park, s’appuyant sur un éclairage et une ambiance sonore spécifiques. On y croisera quelques sculptures d’animaux, lucioles, chauves-souris, serpents et salamandres, comme on y  traversera des formes grotesques, cet art si consommé du fantasque et du fantastique.
Echappant à la lumière de l’été, l’artiste nous invite à plonger dans l’architecture des galeries du centre d’art pour y découvrir sa Monster Rebellion, une rébellion nocturne, composée par l’artiste et ses personnages.

Commissariat : Eric Mangion

Bande originale de l’exposition :
musique : Talweg (Éric Lombaerts & Joelle Vinciarelli)
dispositif, production et mixage : Arnaud Maguet pour Les Disques en Rotin Réunis
enregistrement : Simon Nicolas

L’artiste britannique Monster Chetwynd (ex Spartacus et ex Marvin Gaye Chetwynd) est née en 1973. Elle vit et travaille à Glasgow.

Monster Chetwynd est représentée par les galeries Sadie Coles HQ (Londres), Massimo de Carlo (Milan) et Gregor Staiger (Zurich).

Cette exposition bénéficie du soutien de Fluxus Art Projects et du concours du Centre national des arts plastiques

 

Tarifs :

Entrée libre

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Monster Chetwynd

Partenaires

Cnap / Fluxus Art Projects

Horaires

Exposition ouverte tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 19h en juillet et août et de 14h à 18h à partir du 1er septembre. Rendez-vous / Point de vue sur les expos : visite accompagnée tous les jours sauf mardi à 15h.

Adresse

Villa Arson 20 avenue Stephen Liégeard 06105 Nice France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020