MINIMUM PRODUCTION, MAXIMUM EXPRESSION

Exposition
Arts plastiques
Galerie Gourvennec Ogor Marseille

MINIMUM PRODUCTION,
MAXIMUM EXPRESSION
4 juillet - 8 août 2015
Commissariat : Timothée Talard

ROBERT BARRY, SABRINA BELOUAAR, STEFAN BRÜGGEMANN, JULIA COTTIN, MARA FORTUNATOVIĆ, TANCRÈDE PERROT, ANNE-CHARLOTTE YVER

La galerie Gourvennec Ogor est heureuse de présenter l’exposition Minimum Production,
Maximum Expression.

L’exposition ouvrira le vendredi 3 juillet de 18 à 21 heures en présence du commissaire de
l’exposition et de plusieurs artistes, et sera visible jusqu’au 8 août 2015.

L’exposition «Minimum production, maximum expression » s’ouvre sur une oeuvre de Stefan Brügemann en empruntant son titre au 590e « Show Title ». En effet, il aime faire des listes. En 2000, il commence Show Titles, une liste potentiellement sans fin de titres d’exposition, offerts à la libre disposition de tous.
Dans une esthétique minimaliste, l’exposition rassemble des artistes mettant en avant l’espace littéral (1). A travers différentes manipulations la surface des matériaux est le support de l’émergence créatrice ayant valeur de signe.
Anne-Charlotte Yver, connue pour ses modules en bétons, propose une installation in-situ inédite. L’angle de la galerie, espace normalement dépouillé, devient ici lieu d’expérimentation sculpturale jouant avec la matérialité du béton. Dans une autre proposition minimale, l’artiste érige un tapis de goudron isolant enroulé pour être rangé comme un totem. Redressé du sol dans un dernier geste sculptural, il vient matérialiser la verticale et l’horizontale par la simple torsion naturelle de son
corps.
Les Mate de peau de Sabrina Belouaar résultent eux aussi d’une expérience performative. L’artiste se maquille et embrasse la feuille de papier afin de créer un visage effacé, presque abstrait pour former un passage vers une altérité qui se nourrit de pensées identitaires, sociales, politique, culturelles et traditionnelles.
Les textes de Robert Barry, qui peuvent prendre la forme d’intitulés ou d’annonces, participent d’une pensée nouvelle de la place de l’art dans un contexte culturel bouleversé. À partir de textes placés sur une grande variété de surfaces (papier, toile, miroir, mur, sol…), Barry crée des images mentales qui se substituent aux images réelles - de la sorte, il met en place des processus qui s’apparentent à la télépathie. Pour cette exposition, la galerie présente un dessin de 1988.
Mara Fortunatović modifie les surfaces en fonction de leur sensibilité tactile ou leur opacité grâce à une peinture blanche infiniment colorée. Ses pièces se fondent dans les tonalités et dans les ombres déjà à l’oeuvre dans l’espace. Se limitant à la blancheur immaculée du papier et à l’espace environnant, elle invente néanmoins une infinité de possibles et de modulations : le blanc peut être légèrement teinté de nuances colorées, le papier apporter plus ou moins de transparence, de luminosité ou d’onctuosité en fonction de sa texture, mais aussi de son « tombé », de ses plis ou de ses courbes. Fidèle à un investissement in situ, elle manipule ainsi l’espace qu’elle s’approprie en l’habitant de « fragments » qui sont autant de ponctuations, de césures, de coupures, de révélations visuelles et architecturales.
Dans les oeuvres de Julia Cottin le trait fait sens. La peinture noire est grattée faisant apparaître les prémisses d’une architecture pour cartographie imaginaire.
Issu du street art et du graffiti, l’artiste Tancrède Perrot n’en garde que l’aléatoire lié à l’utilisation d’aérosols : la tache de peinture. Celui-ci les ordonne et créé une composition abstraite, jouant sur les contrastes et les densités entrainant une
vision électrique, une énergie, une vibration, sans titre, sans définition, libre.


1 L’espace littéral est l’espace physique et réel du support


Timothée Talard – juin 2015


La galerie Gourvennec Ogor remercie Stefan Brüggeman, galerie UntilThen et galerie Marine Veilleux.

Tarifs :

entrée libre

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Tancrède Perrot

Horaires

du mardi au samedi de 10h à 13h et de 15h à 19h - et sur rendez-vous

Adresse

Galerie Gourvennec Ogor 7 rue Duverger 13002 Marseille France

Comment s'y rendre

Tramway ligne 2 - Station Dame République Métro Ligne 2 : Station jules Guesde Métro Ligne 1 : Station Colbert Bus ligne 82S : Station Dame République Bus ligne 55 : Station Dame République
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020