Mémoires obliques

Carte blanche à Marco Godinho à partir de la collection du FRAC Poitou-Charentes
Exposition
Arts plastiques
FRAC Poitou-Charentes Angoulême

Candida Höfer, Bibliothek Salamanca I, 1998, collection FRAC Poitou-Charentes, photo : Richard Porteau

Dans le cadre de sa mission de diffusion régionale, le FRAC Poitou-Charentes coordonne la résidence de Marco Godinho (artiste présent dans la collection depuis 2008) au lycée Émile Combes du 14 au 18 mars 2011. À cette occasion, et afin d’éclairer les élèves sur sa démarche, il a été proposé à l’artiste d’opérer une sélection d’œuvres dans la collection du FRAC et de les placer en regard de sa propre production. Exposition Mémoires obliques, une proposition de Marco Godinho: «La mémoire est devenue pour certains artistes une source d’inspiration propice à la création et offre surtout une matière infinie et variable de la représentation de notre monde individuel et collectif. Elle enregistre, retient des expériences, conserve et rappelle des sentiments éprouvés. Lorsqu’on utilise par exemple l’expression ‘‘de mémoire’’ on introduit un doute supplémentaire dans l’énoncé qui paraît encore plus incertain. Une sorte d’interprétation subjective qui se construit et se redéfinit sans cesse. Une interprétation libre qui dessine des lignes de conduite plutôt dispersées et inclinées à travers les temps. L’exposition Mémoires obliques questionne cette notion de rappel, d’oubli, d’effacement, de répétition, d’attente, de déplacement physique et mental qui transparaît à travers la mémoire lorsqu’on essaie de lui faire confiance. Un territoire flottant où diverses temporalités se croisent pour dessiner une multitude de perspectives et de croisements de sens.» Marco Godinho

Autres artistes présentés

Trisha Donnelly
Candida Höfer
Bojan Sarcevic

Partenaires

DRAC Poitou-Charentes Rectorat de Poitiers Lycée Émile Combes, Pons Galerie Hervé Bize, Nancy

Adresse

FRAC Poitou-Charentes 63 boulevard Besson Bey 16000 Angoulême France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020