Mélanie Wenger

Biographie

Mélanie Wenger est photographe documentaire représentée par l’agence Cosmos basée à Bruxelles. Diplômée de Lettres et d’un Master en journalisme, elle a choisi de raconter des histoires d’Hommes, de héros de l’ordinaire, de révéler leur profondeur au travers de l’immédiateté permanente de la photographie. Sans oublier les aspérités, surtout, qui les rendent si uniques.

En 2011, elle commence à travailler sur la série « Wasted Young Libya » (L’Enfance brisée de la Libye Libre) qui lui prendra trois ans. Entre 2014 et 2016, elle travaille sur les migrations entre la Libye, Malte et la Belgique.

Pour sa série « Lost in migration » elle passe 6 mois en immersion dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile en souffrance mentale. En parallèle, elle travaille sur le trafic d’ivoire et l’industrie des animaux sauvages au Cameroun, au Zimbabwe, au Texas et en Afrique du Sud. Elle suit des rangers, des braconniers, des chasseurs d’espèces en danger, fréquente les grandes foires internationales et les propriétaires privés. La série «Bush babies » est exposée à New-York et publiée dans VSD et Le Figaro Magazine. Entre 2014 et 2017, elle réalisé une série documentaire au long cours dans l’intimité d’une personne âgée isolée en Bretagne : « Marie- Claude », elle est la lauréate 2017 du Prix HSBC pour la Photographie et publie une monographie du même titre chez Actes Sud en juillet 2017. La série reçoit également le Prix du Jury du grand Prix Photographique de Bretagne en novembre 2017 à Morlaix.

Source

Stimultania Strasbourg

Dernière mise à jour le 2 mars 2020