Matthew Barney / Barry X Ball Dual-Dual Portrait

Exposition
Arts plastiques
Galerie Nathalie Obadia - 75004 Paris 04

À l’occasion de sa première collaboration avec Barry X Ball, la Galerie Nathalie Obadia est très heureuse de présenter Matthew Barney / Barry X Ball Dual-Dual Portrait, une nouvelle installation de l’artiste américain dans l’espace II de sa galerie parisienne.


Après le succès critique de son exposition personnelle à la Ca’Rezzonico de Venise, l’artiste propose à son public une composition d’une grande virtuosité technique : un double portrait janusien de l’artiste Matthew Barney et de lui même.


Dans la lignée de ses pièces les plus emblématiques, Barry X Ball poursuit ici son travail sur la possibilité d’une réinterprétation contemporaine de la sculpture historique, en prenant comme modèles des personnalités du monde de l’art, pour nous offrir une expérience sensorielle totale, faisant osciller le spectateur entre la tension du sublime et la possibilité du grotesque.


Matthew Barney / Barry X Ball Dual-Dual Portrait est la sixième et dernière œuvre d’une série d’installations consacrée au célèbre plasticien américain, initiée en juin 2000 quand Matthew Barney a été invité à poser pour Barry X Ball. Depuis cette date, le projet de portraits a subi de nombreuses adaptations formelles et conceptuelles : bien que tous les portraits de Barry X Ball soient sculptés dans la pierre, on observe une grande variation dans la forme, l’échelle, et les matériaux d’une pièce à l’autre. L’artiste classe ces installations « Matthew Barney » parmi les plus grandes et les plus complexes qu’il ait jamais réalisées.


« Si j’ai choisi de travailler la pierre, c’est pour son statut de matériau déclassé », explique Barry X Ball, « pour la permanence éprouvée de ce medium, à cause de son histoire glorieuse de matière à sculpter, parce que la pierre résiste aux efforts de l’artiste pour la contrôler, à cause de sa permanence dans le temps - qui contraste avec les moyens techniques dernier cri utilisés pour lui donner forme, et enfin, parce que c’est un challenge d’en faire quelque chose de plus beau que la pierre ne l’est déjà dans son état naturel. »


Tout en restant fidèle à ses préoccupations formelles, Barry X Ball dépasse avec Matthew Barney / Barry X Ball Dual-Dual Portrait, les propres limites de sa pratique en proposant aujourd’hui une pièce sculptée saisissante à deux teintes. La tension est à son comble entre l’intimité de leur conversation et la répulsion terrifiante de l’empalement par un javelot qui arrache la chair des bustes tronqués ; entre la masse du médium marbre et le raffinement précis des ciselures délicates de la chair des deux hommes, inspirées des armures de parade milanaises maniéristes.


L’artiste qui compose pour ces œuvres des titres en forme de poème en prose, façonnant ses phrases comme il modèle ses portraits sculptés, donne également à lire au visiteur une description - tantôt clinique, tantôt poétique - de son installation :


« Ce travail est l’exemple le plus récent des portraits exotiques en pierre qui m’occupent depuis les quinze dernières années. Il a été réalisé par le biais d’un processus technique complexe incluant photographie, moulage de figure, plâtre et argile modelés à la main, numérisation 3D, moulage digital, fraisage de pierres via ordinateur et des centaines d’heures de sculpture et de polissage à la main des pierres. La sculpture qui en émane est un hommage respectueux à ses antécédents historiques. J’espère qu’elle est également totalement inédite.
L’installation comprend deux doubles visages en marbre, deux flèches d’empalement en acier inoxydable, une délicate toile de gréement, et un éclairage spécifique. Les visages violemment pénétrés à travers des appendices aux formes vulvaires et labiales et planant au dessus de la rosace créée par leurs ombres, établissent un subtil jeu autour de la bisexualité. Les câbles interpénétrant des martyrs jumeaux (« Saints Barry and Matthew – Ball and Barney-in Ecstasy) se rejoignant en entonnoir, sur le modèle des voûtes à pendentifs gothiques et du système de suspension du pont de Brooklyn. Lorsque la lumière très singulière, d’une atroce intensité est projetée, un calme surréel presque sinistre, émane sur les détails de ces deux doubles visages. Les reliefs expansifs coincés ici en scarification, composés d’éléments décoratifs, de formes animales, de symboles religieux (musulmans, juifs et chrétiens), d’écussons et de rivets en dôme, reflètent un monde d’influences et contribuent à un balayage rétrospectif sur l’œuvre ; avec l’intention de réaliser un tour de force conceptuel et technique.
Le titre, cliniquement poétique fait écho à la complexité de l’œuvre. »


Barry X Ball, février 2012

Adresse

Galerie Nathalie Obadia - 75004 3, rue du Cloître Saint-Merri 75004 Paris 04 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020