Masayoshi Yamada

été éterne
Exposition
Arts plastiques
Galerie Claude Samuel Paris 12

Allo, à l'eau peau, fer, plexiglass

Il a y l'arc... Il y a une cible... Il y a la flèche dirigée vers son but. Yamada nous décoche ses plongeurs, comme un tireur à l'arc. Le Plongeur est cette flèche qui suit la ligne du temps. Au contact de l'eau, cette ligne se transforme en cercles concentriques - identiques à ceux de la cible. Avec Yamada et ses plongeurs, par le retour circulaire du temps, nous sommes à la recherche de cet été éternel. Après son exposition rétrospective à la Villa Tamaris, Masayoshi Yamada présentera une série d'oeuvres nouvelles composée de petites et grandes sculptures en fer et peau et de travaux bi-dimensionnels dans lesquels ces mêmes personnages, combinés à des plans abstraits, s'ébattent dans des cadres divers, composent le branchage d'un étrange arbre stylisé, sont juchés sur le bout d'un fusil en plastique..... Ensemble ils recomposent l'univers si singulier que Yamada a su créer, univers qui n'appartient qu'à lui, dans lequel les hommes (qu'ils soient représentés en collage, en plomb ou aujourd'hui en metal et peau) s'approprient leurs demeures, leur environnement, leur véhicule, se retrouvent en couple, en famille, (ré-)apprennent à marcher - bref, vivent. Following his retrospective exhibition at Villa Tamaris in the South of France, we will show a series of new works: small and large sized metal and goat-skin sculptures and bi-dimensional works in which these same figures, move around within all sorts of frames, become the branches of a strange, stylized tree, are sitting on a plastic gun... They recompose the very singular world Yamada has created, a world undeniably his own , in which men (whether represented in collage, made out of lead or now out of metal and goat-skin) take possession of their dwellings, environment, vehicles, live in couples, have a family-life, find out (once more) how to walk - in short : live. "...........En s'installant en France dès 1973, pour étudier à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, Yamada souhaitait, non seulement découvrir et approfondir une culture différente, mais surtout se ré-approprier sa propre existence au travers d'autres signes, d'autres codes, d'un vécu autre. Ailleurs, autrement, Yamada décrypte, découvre, ré-interprète le monde plastiquement. Comme peintre (par le biais d'une technique originale faite de minuscules fragments d'affiches déchirées), comme photographes, comme sculpteur en quête d'objets que son regard discerne, transforme, révèle. ........... Inscription dans l'espace, certes, mais aussi prise en compte du paysage affectif, du monde souterrain de la biographie rêvée, des fantasmes et de l'inconscient. Yamada possède au plus haut point l'art de gérer les moyens et les fins, sans emphase, avec une précision qui peut s'apparenter à une forme d'ascèse. Il organise des jeux de miroirs, où la claire conscience et les ténèbres, les territoires du sens et du non-sens, l'espace et le temps s'interpellent, dans une approche hiératique où se découvrent une poésie douloureuse et un humour corrosif. Une vision, un regzard, pourquoi ne pas l'écrire, un univers à part entière, inséparable d'une mythologie personnelle qui touche à l'universel." Robert Bonaccorsi, 2009 (extraits) in catalogue Méditer/années BIOGRAPHIE (extraits) 1949 Naissance à Gifu, Japon. 1968 – 1972 Diplôme de l’Université des Arts Musashino, Tokyo. 1973 «Prix de Paris » de l’Université des Arts Musashino et arrivée à Paris. 1973 – 1977 Ecole nationale des Beaux-Arts, Paris. (atelier de César) Expositions personnelles 1980 Galerie Oudin, Paris. MJC d’Avrillé, Angers. 1981 Galerie Alain Oudin, Paris. 1982 Galerie d’Eendt, Amsterdam. Galerie Alain Oudin, Paris. 1984 Centre d’Art Contemporain, Rouen. 1985 MAC 2000, Grand Palais, Paris. 1986 Galerie K. Tokyo. 1989 Galerie Kouketsu, Gifu, Japon. Galerie Françoise Friedrich, Cologne 1992 Galerie Analix, Genève. Galerie Gilde, Guimaraes, Portugal. 1996 Art Frankfurt, Galerie Claude Samuel 1987 – 2005 Galerie Claude Samuel, Paris 2007 AIT Tokyo 2007-08 Galerie Claude Samuel, Paris 2009 Villa Tamaris La Seyne-sur-Mer (Var) 2009 Galerie Claude Samuel Expositions de groupe (sélection) …… 1989 « La terre » Symposium de sculpture, Parc paysager de La Courneuve, France. « Fukuyama sculpture project », Musée de Fukuyama, Japon. 1990 « The Rodin Grand Prize Exhibition » (Prix du Musée Ueno) Japon. 1991 « Vendanges » (installation) 14 artistes et 12 lieux, Villefranche-sur-Saône, France. « Découvertes » Grand Palais, Paris. « Minokamo Symposium de Sculpture », Japon. 1992 « L’art et le tennis » Couvent des Cordeliers, Paris. 1994 « Prix international d’art contemporain de Monte-Carlo » (Prix Fondation FlorenceGould), Monaco. Art 25’94, Basel, Suisse. 1997 « Des artistes japonais contemporains » Espace Bateau-Lavoir, Paris. Art 28’97, Basel, Suisse. 1999 « La sculpture en devenir, autour d’Etienne Martin », (installation) Espace Champ de Foire, Sarcelles, France. 2000 « César : 4 de ses élèves à Paris 20 ans après » Galerie Omotesando, Tokyo, Japon. 2002 « Exposition de deux artistes japonais résidant en France », Ambassade du Japon, Paris. 2003 ARCO’03, Madrid, Espagne. « La Biennale d’Issy » Musée de la carte à jouer, Issy les Moulineaux, France. 2005 « habitation East – person West » m project, ASK ? Tokyo 2006 « super extasy » Galerie de la préfecture de Kanagawa, Yokohama, Japon 2007 Premier Salon du dessin contemporain à Paris

Autres artistes présentés

Shimon Attie/ Leandro Berra/ Elsa Cha/ Gilles Delmas/ François Fontaine/ Gérard Fromanger/ Rafael Goldchain/ James-Iroha Uchechukwu/ François Moulignat/ Laurent Okroglic/ Alberto Reguera/ Natacha Samuel/ Sapho/ Malick Sidibé/ Vitshois Mwulumbwe/ Paola Yacoub Michel Lasserre / Masayoshi Yamada

Horaires

mardi - vendredi 10 à 13h et 1 4H30 à 19h samedi 11 à 19 h

Adresse

Galerie Claude Samuel 69 avenue Daumesnil 75012 Paris 12 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020