Maayan Amir & Ruti Sela

Exposition
Arts plastiques
Kadist Art Foundation Paris 18
Maayan Amir et Ruti Sela abordent chacune dans leur travail la question de l’identité nationale, envisagée depuis une perspective complexe qui mêle le rapport à l’autorité, à la moralité, à la sexualité. Elles captent des moments saisis dans leur environnement immédiat, mais créent aussi des situations qui obligent ceux qu’elles filment à prendre position. Elles obtiennent des portraits ambigus dans lesquels les pensées et les sentiments intimes sont empêtrés dans une réalité politique difficile. La caméra, leur outil de prédilection, incarne la position des artistes qui consiste à susciter des réactions tout en conservant une certaine distance. Leur travail dépeint ainsi les contradictions inhérentes à une génération qui doit vivre «au-delà de la culpabilité» – traduction du titre de la trilogie vidéo qu’elles ont réalisée ensemble. Pour ce film, "Beyond Guilt", tourné entre 2003 et 2005 au cours des nuits underground de Tel Aviv, Amir et Sela ont séduit les personnes interviewées dans des toilettes de boîtes de nuit et sur des sites de rencontres en ligne pour les attirer dans des chambres d’hôtels, rendant plus trouble encore la relation de pouvoir entre celui qui filme et celui qui est filmé. Ces conversations avec des inconnus auraient pu être uniquement érotiques, mais elles prennent bien souvent une tournure dramatique au moment où on s’y attend le moins. Le film révèle l’impact de la présence militaire sur la société et des répercutions de l’occupation, facteurs constitutifs de l’identité israélienne, et cela même dans les moments les plus intimes. Afin de poursuivre ces réflexions perçues à travers le regard d’une génération, l’exposition présente deux vidéos tournées et réalisées avec les étudiants de Ruti Sela. La première, "History of Violence" est une visite filmée au Musée de Haïfa en 2009 avec des étudiants de l’Université. La visite prend une tournure décisive lorsqu’ils tombent par hasard sur l’œuvre de Mona Hatoum, artiste libanaise d’origine palestinienne. Cette découverte mène à une discussion politique houleuse sur les effets du boycott culturel entre ces étudiants qui représentent un microcosme de la société israélienne (un arabe musulman, un arabe chrétien, un druze et un juif). La seconde vidéo intitulée "People Will Comply" (2010) a été réalisée au Digital Art Lab à Holon pendant l’exposition «Evil To The Core» liée à l’expérience de Milgram (consistant à mesurer l’aptitude des sujets participants à obéir à une figure d’autorité). Cette expérience rappelle aux étudiants leurs propres expériences de guerre, endurées au cours de leur service militaire. Ces vidéos, tournées avec les étudiants confrontés à des œuvres d’art et à la caméra de Ruti Sela qui les filme, montrent le potentiel de l’art à provoquer un débat politique. L’exposition de Maayan Amir et Ruti Sela à la Fondation Kadist est la première en France. L’œuvre "Beyond Guilt" fait partie de la collection.

Horaires

ouvert du jeudi au dimanche de 14h à 19h et sur RDV

Adresse

Kadist Art Foundation 21 Rue des Trois Frères 75018 Paris 18 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020