Lux machina

installation / machines à projeter et cinéma amateur
Exposition
Arts plastiques
lux, Scène nationale de Valence - 26000 Valence

lux machina©Ad libitum 2009

L’exposition puise son origine dans une collecte de films amateurs réalisée en Drôme depuis janvier 2009 par Laure Sainte-Rose de l’Atelier cinématographique Ad libitum, invitée en résidence annuelle par lux Scène nationale. La somme des documents recueillis, filmés principalement sur supports argentiques (8 mm, super 8, 9,5 et 16 mm), témoigne de pratiques familiales du cinéma, dénuées d’ambition artistique, et plus rarement de la passion d’ « amateurs avertis » pour les techniques et le langage cinématographique. L’ensemble de ces films constitue une matière riche et diversifiée qui a donné lieu depuis le début de la collecte à plusieurs rendez-vous avec Laure Sainte-Rose autour de la valeur patrimoniale de ces images. Des conférences publiques /projections sur grand écran en salle de cinéma de différents programmes de films issus du fonds ont permis de valoriser ce corpus et de rendre compte de la pratique amateur à travers le temps (des années 30 aux années 80) et par là des évolutions des techniques cinématographiques : procédés images et d’enregistrement du son, formats de pellicules, caméras… par leur projection sur grand écran en salle de cinéma. « Lux machina : un cabinet de curiosités » Installation/ machines à projeter et cinéma amateur Une création Ad libitum/ Christophe Auger, Joël Massey, Laure Sainte-Rose L’exposition / installation marque l’aboutissement de la collecte et sa transfiguration. Une plongée dans les images types du film de famille et leur transformation au gré d’une mise en scène où se côtoient, dans un même espace d’expérimentation, art contemporain et patrimoine cinématographique. "Lisse à joues" /sculpture-machine de Joël Massey©Joël Massey Images argentiques, électriques et vidéographiques /une plongée vertigineuse dans l’univers du cinéma amateur : plusieurs machines à projection inventées et conçues par trois artistes d’Ad libitum, Christophe Auger, Joël Massey et Laure Sainte-Rose, sont disposées dans les salles d’exposition plongées dans le noir. Elles permettent des jeux avec les images originelles et leur transformation une fois « ingurgitées » dans la créature de projection. Disposées dans les espaces, mises en interaction et diffusant en simultané, ces machines proposent un parcours visuel et imaginaire, créent un univers allant de l’abstraction à l’onirisme. Au fil de sa déambulation, le visiteur rencontre de véritables « machines curieuses » : outil technologique ayant nécessité une démarche scientifique (Joël Massey), outil bricolé et détourné dans la lignée des pratiques du cinéma expérimental (Christophe Auger), devenant œuvres à part entière par leurs matériaux et leur forme et par l’approche sensible des images qu’ils induisent. Les dispositifs mis en œuvre sont conçus pour générer à partir de la « matière image » brute, des manipulations, des distorsions, des confrontations inédites. Autant de traces occupant l’espace d’exposition, allant du “réel-image” à l’ “image-inaire” : effets d’anamorphoses optiques et électriques, composition sonore utilisant des ambiances familiales et des “bruits machines”. Il s’agit de confronter le public autant aux dispositifs eux-mêmes qu’au contenu des images et de proposer un voyage dans le temps des images : de la mémoire à l’ici et maintenant.

Autres artistes présentés

Christophe Auger, Joël Massey, Laure Sainte-Rose

Horaires

du mardi au vendredi de 14h à 18h samedi et dimanche de 16h à 19h visites guidées : mardi de 14h à 18h, mercredi de 16h à 18h

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

lux, Scène nationale de Valence - 26000 36 boulevard du Général de Gaulle 26000 Valence France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 13 octobre 2022