Les résidences à l'Octroi

L’effluve des fleuves ; La Loire
Exposition
Arts plastiques
Mode d'emploi Tours
Chloé JEANNE

Née en 1994, Chloé Jeanne vit et travaille à Tours. Elle est diplômée avec les félicitations du jury de l’EESAB Quimper en juin 2018. Elle entreprend ensuite un post-diplôme recherche au sein de l’ECOLAB (ÉSAD Orléans), ce qui lui permet d’être accueillie au Centre de Biophysique Moléculaire (CNRS Orléans) en tant qu’artiste invitée. Plus récemment, elle a fait partie des 21 lauréats de « Planète solidaire » et a été accueillir en résidence par la Fondation Laccolade.

Chloé Jeanne explore le vivant, crée des biomatériaux. Ses œuvres sont à la croisée de la recherche scientifique et du design. Elle élabore des installations et des sculptures prises dans des environnements sensibles de grande intensité. Espace, objets, odeurs, organismes vivants forment un vocabulaire qu’elle déploie dans un récit qui joue avec les ambiguïtés de la perception. Faire pousser son matériau, pouvoir lui donner forme, être à l’écoute de ses besoins, en connaître les qualités et faiblesses, tous ces éléments créent une relation presque intime entre l’artiste et la matière.

Accueillie en résidence par l’association Mode d’Emploi de décembre 2021 à février 2022 l’artiste travaillera avec l’environnement de la résidence et plus particulièrement la Loire à travers son projet « L’effluve des fleuves.

Le projet artistique “L’effluve des fleuves” engage la perception visuelle et olfactive du spectateur en l’invitant à identifier via un dispositif artistique les odeurs qui composent la Loire. Ce projet de création entend prendre en compte l’ensemble des éléments constitutifs du fleuve à travers son environnement, son histoire, sa faune, sa flore et ses usagers. Il s’agit pour l’artiste de générer une identité olfactive du fleuve, qui a récemment obtenu des droits juridiques similaire à ceux accorder à tout être vivant. Le projet questionne les principes de flux, les flux liquides de l’eau du fleuve ceux qui sont visibles, mais aussi les flux invisibles, ceux des odeurs. Les odeurs sont comme les flux des rivières, elles sont porteuses, elles sont essences, elles sont voyages.

A la suite d’une première phase de recherche et d’observation in situ, l’artiste initiera un second temps d’écriture, nécessaire à l’évocation et à la traduction des odeurs. La transcription par les mots, le développement d’un vocabulaire adapté œuvre à la construction d’une nouvelle sémantique du fleuve. Il se poursuivra par une collaboration avec le nez Veronika Rebeka CSATLOVSZKY- NAGY pour la création de formules olfactives au sein du laboratoire de parfumerie Cinquième Sens situé à Paris.

Cette première phase de recherche se poursuivra par un travail de realisation formelle. Le développement d’un vocabulaire plastique et visuel et la mise en réalisation d’une installation qui permettra de générer et de donner à voir les flux. Cette installation dessinera dans l’espace de l’octroi un portrait olfactif du fleuve permettant aux spectateurs d’engager une lecture personnelle et poétique de l’œuvre en convoquant leurs souvenirs et affects pour construire une nouvelle narration.

Artistes

Partenaires

Ministère de la culture Drac Centre Val de Loire, Région Centre Val de Loire, Conseil Départemental 37, Ville de Tours.

Horaires

Sortie de résidence / Vernissage : 17 février 2022 18h00 – 21h00
Ouverture au public : du 18 au 20 février de 14h00 – 18h30 et sur rendez-vous.

Tarifs

Gratuit

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Mode d'emploi 1, place Choiseul 37100 Tours France

Comment s'y rendre

Tramway arrêt place Choiseul

Dernière mise à jour le 19 janvier 2022