les résidences à l'Octroi

Carlos PEZ
Exposition
Arts plastiques
Mode d'emploi Tours

Qui es-tu Carlos Pez ?
Je suis un artiste né à Mexico, où je vis et travaille. Mon atelier de peinture, appelé Perro Bravo, permet aussi à d’autres artistes de venir y travailler et d’imprimer des éditions sur ma presse lithographique.
Quand j’étais enfant je voyageais beaucoup avec mes parents et on allait souvent faire du camping sur les plages de la côte pacifique. Cette sensation de créer une maison temporaire dans un nouvel endroit m’a beaucoup marqué. L’idée de m’approprier d’un lieu public ou privé pour en faire mon atelier et ma maison est récurrent dans mon travail.
Être ici à Tours en résidence de création artistique, logé dans ce bâtiment des Douanes au bord du fleuve fait partie de ce même mouvement.
 
Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel et artistique ?
En 1995 j’ai déménagé à Brooklyn pour étudier et travailler. Pendant 7 ans j’ai vendu mes œuvres à la sortie des musées.
J’ai étudié à la School of Visual Arts et à la Art Student League.
A New York, j’ai cofondé l’espace de création et d’exposition Leonard Codex Art Assemblage NY. Depuis 1998 et jusqu’à maintenant, l’atelier continue ses activités. Plein de gens sont venus y vivre et travailler.
J’ai été très marqué par mes projets de création nomade : j’ai parcouru deux fois la route entre Mexico et New York en voiture avec mon atelier mobile. J’ai peint et dessiné sur pierre lithographique tout en faisant le chemin.
Je participe aussi à un atelier appelé la Ceiba Grafica au Mexique qui se spécialise dans la production du matériel pour litho : la presse, les pierres, les encres, les crayons, le papier, etc.
Et puis je voyage aussi au Cambodge où je donne des cours d’introduction à la lithographie à la Royal University of Fine Arts.
J’aime travailler en mouvement. C’est la deuxième fois que je viens en France.

Que vas-tu réaliser à Tours et comment vas-tu diriger ta pratique ?
Le dernier travail que j’ai réalisé s’est fait au musée universitaire de Guadalajara au Mexique, où j’ai travaillé 5 mois in situ. A Tours, je veux prolonger ce projet dont le titre est Haz Tierra / Toucher Terre. Le contact avec les autres est vraiment important pour moi. C’est pour ça que je veux commencer par organiser des sessions collectives de dessin avec d’autres artistes d’ici. Je ne parle pas français, mais je pense que ça ne va pas poser de problème. Les gens peuvent venir me voir travailler. ¡Bienvenidos !  Il y a toujours un panier de fruits à partager dans mon atelier.
Le rythme de la résidence, c’est l’immersion totale. Je travaille beaucoup la nuit. Les matériaux que j’utilise ne sont pas précieux : des choses que je récupère dans la ville ou sur les berges du fleuve, du papier, du scotch, etc. Je veux habiter complètement cet atelier, le submerger avec des œuvres qui emmènent le visiteur dans une expérience complète. L’axe central de mon travail ici, c’est la Loire, que je vois depuis les fenêtres de mon atelier. Je veux parler de l’art comme refuge de paix et de partage.

Tarifs :

gratuit

Artistes

Partenaires

Ministère de la culture Drac Centre, Région Centre, Conseil général 37, Ville de Tours

Horaires

le jeudi 21 juillet à partir de 18 heures

Adresse

Mode d'emploi 1, place Choiseul 37100 Tours France

Comment s'y rendre

tramway, arrêt place Choiseul
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020