Les Invisibles

Exposition
Arts plastiques
Galerie Loevenbruck Paris 06

ILTAAURINKO (7), 2010, Charbon sur papier marouflé, Photo Fabrice Gousset, Collection privée, Paris, France

Micro Méga. « Candide » - vous ? Parés pour le voyage ? Embarquez sitôt le seuil franchi. Destination soleil, sonde spatiale, paysages martiens, éclairs ténébreux et toile d’araignée. Un périple initiatique au pays merveilleux de la représentation scientifique. Vous en reviendrez bouleversés. Stéphane Sautour invite à un grand écart, entre l’infiniment grand et le microscopique. Comme le personnage de Voltaire, il ausculte l’univers armé de sa candeur et y découvre sa part maudite. Ses fusains, magistralement maîtrisés, augmentent l’effet magique de l’imagerie technologique dont ils ne sont pourtant que la reproduction. Un rappel au mythe de la caverne mais qui inverse le rapport entre ombre et réalité. Non, la science, cette prétentieuse, ne dit pas tout du réel. Elle est aussi un instrument des rapports de forces économiques et montre surtout ce que ceux-ci ont choisi d’éclairer. Alors autant lui redonner son statut d’ombre, et laisser à l’artiste le champ de la vérité. Comme Jacques Rancière, Sautour estime que la promesse d’émancipation et de liberté dont elle se pare, ne fait que nous renvoyer à notre ignorance et à la domination de la technique qu’Heidegger a décortiquée. L’artiste ne dira jamais : « Moi, je le fais en mieux, regardez ! ». Et pourtant L’affirmation est sans appel. Goûtez cette profondeur, là où il n’y avait qu’une surface plane. Savourez l’aspiration de votre regard. Entendez ce silence incommensurable. Introspection offerte à qui saura la prendre. Invitation à d’abord cultiver notre jardin. Cyrille Poy Cyrille Poy est journaliste, rédacteur en chef de la revue l’Architecture d’Aujourd’hui. Stéphane Sautour est né en 1968 à Saint-Denis (93). Il vit et travaille à Paris. En 2007, Stéphane Sautour présentait à la galerie l’exposition monographique Papous in The Head et Terraforming, à la galerie Edouard Manet, Ecole des beauxarts de Gennevilliers. Son oeuvre a été présentée dans le cadre des expositions I Still Believe in Miracles, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (Couvent des Cordeliers, Paris, 2005), Le Printemps de Septembre (Toulouse, France, 2004) entre autres, et Lux Interieur (Tokyo, Japon, 2004), à la biennale de Prague, National Gallery (Prague, Czech Republic, 2003) ainsi que dans le cadre de l’exposition Extra au Swiss Institute-Contemporary Art (New-York, USA, 2003). L’oeuvre de l’artiste fait partie des acquisitions 2009 du Fonds National d’Art Contemporain, France.

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Galerie Loevenbruck 6 rue Jacques Callot 75006 Paris 06 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020