Le jour de pleine lune #12

Exposition
Arts plastiques
La Tôlerie / Non-breaking space Clermont-Ferrand

La rubrique Emprunt accueille en ce moment des paires de chaussures du cordonnier Chauss’clefs. Succédant aux chaises de bars clermontois, ces chaussures oubliées, abandonnées, usées... sont  exposées à la Tôlerie suscitant ainsi la curiosité du public. 

La rubrique Diaporama accueille ce mois-ci Pierre-Olivier Arnaud, photographe français qui questionne le support de la photographie au gré du dispositif du diaporama. Chaque jour, l’oeuvre se renouvelle et laisse place à de nouvelles photographies et à de nouveaux détails de photographies qu’il collecte. 

La rubrique Les peintres a la particularité de proposer un seul et même châssis sur lequel des peintres se succèdent. Après Jean-Baptiste Bernadet, Emmanuelle Castellan propose de retranscrire son souvenir d’une photographie ; celle d’un détail du décor d’une pièce théâtrale de Bertolt Brecht.

20h - Performance : La tèrra es un astre, Bastien Mignot / Artiste performeur, danseur et chorégraphe, Bastien Mignot travaille a réinventer des rituels. Il proposera pour Les jours de pleine lune #12 une performance chorégraphiée à la lumière du jour dans l’espace de la Tôlerie. “Devenir le sol, se mélanger et devenir tout le sol. Respirer tout dans le sol. Être le sol, la membrane perméable. Être une opération de camouflage”, Bastien Mignot.

Oeuvre permanente - La guérite de Marie, Olivier Vadrot (jusqu’à décembre 2019) / Petite architecture intérieure, autonome et mobile, La guérite de Marie est le bureau, l’espace d’accueil et de médiation de La Tôlerie. Imaginée par Olivier Vadrot, architecte, scénographe et designer, cet espace comporte des rangements, un large poste travail et de grandes ouvertures qui laissent entrer la lumière et invitent le public à s’approcher et à engager la discussion avec la médiatrice.

Oeuvre permanente - quasi-cristal, Sergio Verastegui (du 29 mai au 28 juillet 2018) / Sergio Verastegui travaille sur la fragmentation et utilise l’objet comme artefact dont il use dans ses sculptures et installations. A la manière d’un archéologue, l’artiste travaille sur le sol et pose la question de la rencontre entre les matériaux qu’il manipule. C’est l’occasion pour cette soirée de pleine lune de circuler à travers son oeuvre, pensée pour l’espace de La Tôlerie.

Oeuvre permanente - La rivière s’est brisée, Julie C. Fortier (du 28 juin au 15 septembre 2018) / Julie C. Fortier développe une recherche autour des odeurs et des arômes, de leur caractère évanescent, de leurs relations aux corps et à la mémoire. Inspirée du phénomène du Homing chez les saumons et à la manière d’une parure qui attache à l’être aimé, Julie C. Fortier proposera un collier de perles en porcelaine parfumé.

Tarifs :

Entrée gratuite

Horaires

Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h et les jours de pleine lune

Adresse

La Tôlerie / Non-breaking space 10 rue de bien assis 63100 Clermont-Ferrand France

Comment s'y rendre

Par le bus : Lignes 3 et 4, arrêt Bien-Assis En C.vélo : Station 024 Dumas À pied : 15 minutes depuis la gare
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020