L'Atelier rue du Bac. rendez-vous avec les Éditions Éric Seydoux

Exposition
Arts plastiques
Galerie Jean Fournier Paris 07

La galerie Jean Fournier est heureuse de rendre hommage au travail d’Éric Seydoux à travers un choix d’éditions, à la fois inédites et rétrospectives, réalisées dans son atelier par Pierre Buraglio, Gilgian Gelzer, Shirley Jaffe, Frédérique Lucien, Peter Soriano et Claude Viallat à l’occasion de l’exposition L’Atelier rue du Bac. Rendez-vous avec les Éditions Éric Seydoux.

 

Créé en 1974, l’Atelier Éric Seydoux est spécialisé dans les éditions d’œuvres d’art, tirages uniques et livres d’artistes. Cet atelier est un lieu de recherche et d’expérimentation en constante évolution offrant ainsi aux artistes la possibilité de se confronter non seulement aux contraintes inhérentes aux techniques de la sérigraphie mais également à celles du support. C’est aussi un lieu de mise en œuvre de pratiques en mutation, parfois au profit de matériaux tels que le plastique, le calque, le verre, ou par exemple l’aluminium à l’instar des éditions réalisées récemment par Peter Soriano. En effet, la sérigraphie permet aux artistes de s’exprimer sur de très grandes variétés de supports. Presque toutes les formes d’expression sont envisageables. Il est ainsi possible de créer des multiples ou des pièces uniques de grande qualité.

 

Cette exposition propose une palette de la qualité esthétique et technique de la sérigraphie contemporaine donnant à découvrir l’étonnante audace de ces créateurs. Une diversité des approches artistiques est ainsi mise en avant. Résultat du parcours croisé de la démarche d’un artiste face aux possibilités graphiques du support. Cette exposition est également l’occasion de mettre en regard des travaux récents et plus anciens offrant un large aperçu des échanges entre Éric Seydoux et les artistes de la galerie Jean Fournier.

 

Éric Seydoux accorde une place importante à l’élaboration, l’expérimentation et la réalisation avec les artistes auxquels il propose des projets. L’art du sérigraphe est de savoir gérer au mieux le choix technique afin que l’artiste trouve dans l’édition à la fois des propositions nouvelles et une fidélité à son œuvre.

C’est ainsi que Pierre Buraglio crée, pour cette exposition, des sérigraphies imprimées sur des lithographies réalisées par sa fille, Claude Buraglio-Pessione. Ces lithographies sont des montages d’études dessinées par Buraglio d’après le repas d’Emmaüs de Nicolas Tournier. Il a choisi d’y sur-imprimer des objets de la guerre de 14-18 (gourde, trousse de couture, pinces et pelle). Un effet de sédimentation dans le temps est ainsi proposé.

Peter Soriano réalise pour l’occasion une édition sur laquelle nous retrouvons la sémiotique new-yorkaise des marquages au sol présente dans les derniers travaux de l’artiste, mais cette fois-ci elle se décline à la fois sur le mur et sur une plaque d’aluminium alvéolée.

Éric Seydoux a fait le pari avec Shirley Jaffe de transformer une de ses gouaches qu'il affectionne particulièrement en une sérigraphie. Obtenir les couleurs de cette gouache nécessitera, en effet, un travail de chromie particulièrement conséquent. Une vraie gageure.

Quant à Claude Viallat, son choix s’est porté sur une empreinte de filet sérigraphié sur une surface d’un rouge vif aux effets laqués.

Frédérique Lucien a, elle, réalisé un triptyque en sérigraphie de petit format telle une miniature en continuité des Orée, travail au fusain où des bouches se posent sur le bas de la feuille de papier.

Enfin, Gilgian Gelzer pour cette édition inédite fusionne, par la sérigraphie, le lien qui noue les photographies qu’il prend avec ses dessins en faisant passer l’un et l’autre de ces médiums à travers celui de la sérigraphie.

Adresse

Galerie Jean Fournier 22 rue du Bac 75007 Paris 07 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020