La vie rurale

Exposition de Raymond Depardon, Frédéric Nauczyciel et Jacques Damez
Exposition
Photographie
Centre d'art et photographie de Lectoure Lectoure

Inaugurant les nouveaux locaux du Centre de photographie, l’exposition La vie rurale présente trois approches photographiques du monde rural. Avec des points de vue différents, Raymond Depardon, Frédéric Nauczyciel et Jacques Damez mettent en évidence les rapports particuliers au temps qui rythme la vie à la campagne. Marqué par ses origines paysannes, Raymond Depardon (La terre des paysans) a photographié, quinze années durant, le rude quotidien d’agriculteurs dont la disparition semble inéluctable. Les portraits de Frédéric Nauczyciel (Le temps devant) révèlent une forme d’acceptation, une relation au temps qui passe perceptibles dans la vie rurale. Les deux démarches ont en commun d’être construites sur la qualité de la relation créée par le photographe avec les personnes photographiées. En contrechamp, Paysage au vent d’autan, de Jacques Damez, présente les états du paysage produits au fil des saisons par les travaux agricoles. Cette oeuvre est l’une des premières commandes du Centre de photographie. Dans l’exposition inaugurale des nouveaux locaux, elle est aussi un rappel du travail accompli en plus de vingt ans d’activité. Raymond Depardon, La terre des paysans Les photos exposées à Lectoure ont été réalisées au début des années 90 dans les fermes de moyenne montagne du Massif Central. Par la suite, Raymond Depardon reviendra à plusieurs reprises photographier ces fermes et leurs habitants. Le projet trouve son aboutissement avec la trilogie cinématographique Profils paysans tournée dans ces mêmes lieux entre 2000 et 2008. En centrant son travail sur les fermes de moyenne montagne, Depardon s’intéresse à la frange la plus fragile, la plus menacée, du monde agricole et s’attache à saisir ce qui est en train de disparaître. Photographies de la collection du Centre national des arts plastiques Frédéric Nauczyciel, Le temps devant En résidence en 2010 au Centre de photographie, Frédéric Nauczyciel a réalisé des portraits liés à des rencontres d’hommes et de femmes engagés, selon lui, dans la vie rurale. « Le temps devant, c'est une relation particulière au temps qui passe perceptible dans le monde rural, l'expression d'un anachronisme. Non pas l'anachronisme de la survivance d’un monde appelé à disparaître, mais celui d'une utopie encore de ce monde. En les questionnant sur la féminité, les hommes et les femmes que j'ai rencontrés m’ont parlé de leur relation au temps, à la terre, à l'autre, au Saint-Esprit, aux traditions... Comme souvent dans mon travail il s’agit d’un va-et-vient entre réalité, autobiographie et fiction, ce que j’appelle "la part intime du réel", pour dégager une ligne de force avant de me réapproprier la valeur documentaire de l'image que nous produisons ensemble. Ainsi, au fil du temps, s’est construit un ensemble de huit à neuf photographies, le cycle d’une vie, où hommes et femmes, laïques ou religieux, prennent leurs habits pour évoquer leur manière d’être au monde. » Avec le concours du Pays Portes de Gascogne programme européen Leader. Co-production Centre de photographie de Lectoure – Conseil général de l’Ariège. Jacques Damez, Paysage au vent d’autan D'avril 1991 à avril 1992, Jacques Damez est venu à six reprises photographier treize points de vue de la campagne des environs de Lectoure, reproduisant à chaque fois exactement les mêmes cadrages. Dans une démarche conceptuelle, il avait déterminé ces 13 points de vue avant sa venue à Lectoure, en décidant qu’il placerait son appareil photo en direction du vent d’Autan à l’aplomb des bornes géodésiques repérées sur une carte au 1/25000e. Exposé pour la première fois dans le cadre de l’Eté photographique 1992, Paysage au vent d’autan a été acquis par le Musée de Lectoure. Un livre est édité aux éditions Belle page, avec un texte de Jean-Pierre Nouhaud. Photographies de la collection du musée de Lectoure

Autres artistes présentés

Raymond Depardon, Frédéric Nauczyciel, Jacques Damez

Partenaires

Le Centre de photographie de Lectoure reçoit le soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la DRAC Midi-Pyrénées, du Conseil régional Midi-Pyrénées, du Conseil général du Gers et de la ville de Lectoure. La manifestation collective La vie rurale est coordonnée par les conseils de développement du Pays d’Auch et du Pays Portes de Gascogne. Les acteurs de ce projet sont : le Centre de photographie de Lectoure, Circuits, Ciné 32, Culture Portes de Gascogne, La Langue écarlate, la Librairie-tartinerie de Sarrant, le Studio NP communication.

Horaires

Du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h

Adresse

Centre d'art et photographie de Lectoure 8 cours Gambetta 32700 Lectoure France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020