La tête dans les images

Exposition
Arts plastiques
FRAC Poitou-Charentes Angoulême
Exposition "La tête dans les images" au Théâtre d’Angoulême / Scène nationale (16) Avec les oeuvres des artistes : Hallgrimur HELGASON, Bertrand LAVIER, Bernard VOÏTA Collection du FRAC Poitou-Charentes Exposition du 9 au 19 janvier - Foyer Haut du Théâtre Construite en partenariat avec le Théâtre d’Angoulême / Scène nationale dans le cadre de la programmation du spectacle d’Alessandro Libertini "Sous les yeux de Pinocchio", Compagnie Piccoli Principi, cette exposition est conçue en dialogue avec la pièce de théâtre. Le service de médiation accueille les publics scolaires le temps de l’exposition pour un travail reliant les oeuvres présentées et la pièce de théâtre autour de la question de l’image et de la fiction.

Complément d'information

Exposition

Construite en partenariat avec le Théâtre d’Angoulême / Scène nationale dans le cadre de la programmation du spectacle d’Alessandro Libertini "Sous les yeux de Pinocchio", Compagnie Piccoli Principi, cette exposition est conçue en dialogue avec la pièce de théâtre, autour de la question de l’image et de la fiction.

OEuvres de la collection FRAC Poitou-Charentes

Bertrand LAVIER
"Rue Louise Weiss", 1998
Scanachrome sur toile, 128 x 152 cm

Écran ou fenêtre, image ou peinture ? Qu’y a-t-il derrière la peinture ? Y a-t-il autre chose à voir que de la peinture ? Jouant sur l’illusion, Bertrand Lavier entretient délibérément et habilement la confusion avec cette oeuvre. Cette photographie de vitrine passée au blanc d’Espagne, scannée sur toile et tendue sur châssis est à la fois une peinture, une image et une représentation (et aussi une représentation de la peinture), manière pour l’artiste d’interroger notre relation à l’art, sa nature, son langage, ses formes comme ses enjeux.

Bernard VOÏTA
"Sans titre", 2000
Photographie n&b, tirage baryté, 107 x 125 cm

Composition qui peut sembler abstraite au premier abord, la photographie de Bernard Voïta se donne dans un second temps à explorer, à parcourir du regard et à (re)construire mentalement. Jouant sur l’illusion et la construction perspectiviste, du flou au détail précis, sur les rapports d’échelle et le cadrage, cette image est une mise en scène. Elle propose une fiction (objet ? paysage ? architecture ?) et joue avec notre regard.

Hallgrimur HELGASON
"Eany Meany Miny Me", 1997
huile sur toile, 116 x 89 cm

Cette peinture au titre tiré d’une comptine dont l’équivalent français serait « Plouf, plouf, ça sera toi qui... » interroge avec humour la question de la représentation, partant du champ de l’art pour l’élargir à l’incidence des images dans notre quotidien. Comme un clin d’oeil au quart d’heure de célébrité médiatique que Warhol énonçait pour chacun, l’oeuvre d’Helgason incarne à travers la figure clownesque de l’idiot, la prolifération et l’actuelle juxtaposition de différents types d’images, de la peinture à la télévision : on se fait « tirer le portrait », on ne peut pas « se voir en peinture », tout en rêvant de passer à la télé !

Autres artistes présentés

Hallgrimur HELGASON
Bertrand LAVIER
Bernard VOÏTA
Collection du FRAC Poitou-Charentes

Partenaires

Théâtre d'Angoulême / Scène nationale DRAC Poitou-charentes / Ministère de la Culture Région Poitou-Charentes

Horaires

Ouvert aux horaires du Théâtre

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

FRAC Poitou-Charentes 63 boulevard Besson Bey 16000 Angoulême France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020