La province russe dans les années 90 à la Fnac Saint-Lazare

Exposition
Photographie
GOBELINS, l'école de l'image Paris 13
Serguei Tchilikov est philosophe. Il a commencé à photographier à l’âge de 12 ans, et est devenu un des leaders de la photographie russe. Ce travail présenté ici, teinté d’une certaine provocation, a été réalisé dans un milieu rural, et met en scène des situations incongrues ou surréalistes inspirées de la réalité.

Complément d'information

La province russe dans les années 90

La série de photographies noir et blanc "Province Russe", réalisée dans différentes villes de Russie dans le milieu des années 90, traduit l’état philosophique original de l’auteur.

Sergueï Tchilikov crée un "reportage métaphysique". Contrairement au reportage social habituel dans la photographie russe, il ne met pas l’accent sur les problèmes quotidiens. Bien que dans l’histoire russe, la période de stagnation brejnévienne ait pris fin avec le début de la perestroïka, les changements précipités tant psychologiques, culturels que sociaux n’ont pratiquement pas eu d’influence sur la province russe. Il semble que les héros de Tchilikov existent hors de l’histoire, hors du temps et hors des problèmes sociaux. Ils sont sans cesse tiraillés entre le rêve et la réalité environnante. Le photographe rend à la perfection cet état intérieur de l’homme, son opposition stoïque à la réalité présente.

A première vue, les compositions banales de Tchilikov donnent aux événements du quotidien un caractère insolite grâce au contraste créé entre des paysages coutumiers et l’expression dramatique intense des personnages. Ce n’est pas par hasard que les héros de Tchilikov sont le plus souvent des enfants ou des femmes. Tchilikov-philosophe utilise leur visage comme un écran de projection pour refléter "l’âme russe", concept central de la littérature classique russe. Les photographies contemporaines de Tchilikov sont une interprétation originale de la représentation du monde selon Tchekhov, dans lequel l’absurde et les tourments métaphysiques de l’esprit se réalisent dans les scènes particulières du quotidien.

Olga Sviblova,
Directrice de la Maison de la photographie de Moscou



Serguei Tchilikov est né en 1953 au village de Kelmary, république Mary. Il fait ses études à l’école normale supérieur de Lochkar-Ola. De 1976 à 1991, il enseigne la philosophie marxiste-léniniste à l’université de cette ville. Dans les années 90, il publie deux ouvrages philosophiques, l’un abordant la façon dont l’homme crée les objets dont il s’entoure, l’autre traitant des valeurs humaines. Il commence la photographie en colonie de vacances, à douze ans. De cette époque, sa carrière photographique se poursuit pratiquement sans interruption. Entre 1981 et 1991, il organise à Lochar-Ola une série de festivals de photographie. En 2001, sa première exposition personnelle a lieu à Moscou dans le cadre du festival Mode et style en photographie. A cette occasion, il reçoit, la couronne d’argent de la Maison de la photographie de Moscou. En 2002, Il présente Provocations photographiques, une exposition personnelle, aux Rencontres Internationales de la Photographie à Arles.

Autres artistes présentés

Serguei Tchilikov

Horaires

10h-19h30

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

GOBELINS, l'école de l'image 73 boulevard Saint-Marcel 75013 Paris 13 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020