La musique regardée : art et cinéma

Programmation dans le cadre de LOOP FESTIVAL
Projection/Diffusion audio
Affiche de Marcher puis disparaître de Romain Kronenberg

Le festival exclusivement consacré à l'art vidéo
« LOOP Festival » aura lieu du 28 mai au 6 juin 2015 à Barcelone. À cette occasion, un programme de projections intitulé « La musique regardée : art et cinéma » est proposé par Pascale Cassagnau (Responsable des collections audiovisuelles, vidéo et nouveaux médias au Cnap) et Anne Laure Chamboissier à la Filmoteca les 29 et 30 mai 2015.

La musique regardée : art et cinéma

Les histoires parallèles et communes de l'art moderne et de l'art contemporain - avec la photographie, le cinéma, la vidéo, la télévision - n'ont cessé de se tresser, plaçant l'art sous le regard de la caméra, dans la nécessité du temps. On se souvient ici de la très pertinente rencontre entre le cinéma et l'art à travers le film documentaire réalisé en 1966 par Brian de Palma sur l'art moderne, The Responsive eye.
Élaborer un programme de films sur la création contemporaine saisie dans son contexte élargi, revient à susciter des rencontres de sujets, de domaines, de champs d'expression visant à mettre en exergue le travail de l'art. Dans cette perspective, la rencontre entre la musique et le cinéma dessine un domaine riche en œuvres singulières.

Programme

Vendredi 29 mai à 19h30
Ange Leccia, A Perfect Day, 2007, 62’
Produit par : Camera Lucida
Tous les films d’Ange Leccia répondent à une logique de l’enregistrement propre au clip - cette sorte de « bande-son de la vie » - comme l'écrit Peter Szendy dans Tubes. Perfect Day est un montage -reconstitution d’un ensemble de clips- séquences, tournés au fil des années et revisité ici. Le film, à son tour, produit une seconde mémoire, sorte de nappe temporelle, qui souligne l’effet de nostalgie et la remémoration relatives à l’écoute de disques. Avec le temps d’Alain Baschung est une reprise de la chanson de Léo Ferré. Une autre séquence porte le chant d’Elie Medeiros  accompagnant un long travelling d’un paysage corse filmé de nuit. Cette chanson étirée le long du paysage incertain et obscur semble être la mémoire d'un autre temps : son et image constituent une structure de renvoi à leurs doubles anciens, engendrant un effet de mélancolie, propre à toute écoute d'un tube musical.

Samedi 30 mai à 19h30
Romain Kronenberg, Marcher puis disparaître, en collaboration avec Benjamin Graindorge, 2014, 43’
Produit par : Clément Postec pour Too Many Cowboys. Musique : Romain Kronenberg.
Ce film a bénéficié de l'aide Image/mouvement du CNAP.
Romain Kronenberg, musicien et cinéaste, articule son œuvre autour la question de l’image et du son. La musique qu’il compose occupe une place essentielle dans ses films. Le film Marcher puis disparaître déroule la trajectoire d’un homme qui, arrivant du lointain, traverse le quotidien d’une petite ville turque dont il observe les usages et les lieux au lever du jour : un café, l’ancienne mosquée, les rues qui s’animent… L’homme gagne les limites de la ville puis s’enfonce dans les terres et s’éloigne peu à peu de la civilisation ; il franchit l’œcumène et découvre alors un immense lac salé où il s’abandonne au climat. À travers ce chemin, le marcheur crée le lien entre la ville et le lac et ouvre alors un dialogue entre des notions opposées : collectif et individu, concret et abstrait, réel et théorique, documentaire et fictionnel. La bande son est le fruit d’un travail extrêmement subtil où l’artiste reconstruit de toute pièce les environnements sonores, mettant ainsi librement en valeur les éléments dans l’image sur lesquels il souhaite attirer l’attention du spectateur. Par ce mouvement qui a lieu visuellement (de l’énergie de la ville jusqu’à la perfection formelle du lac) et musicalement (des bruitages jusqu’à la musique pure), il nous invite à un voyage sensoriel, hypnotique et contemplatif.

Sites internet associés

Complément d'information

Plaça Salvador Seguí, 1 – 9
08001 Barcelona

Vendredi 29 mai à 19h30 : Ange Leccia, A Perfect Day
Samedi 30 mai à 19h30 : Romain Kronenberg, Marcher puis disparaître

Partenaires

LOOP est une initiative de SCREEN PROJECTS, agence spécialisée dans l’organisation d’événements culturels liés à l’art contemporain, et spécialisée dans le secteur de l’art video et de l’image en mouvement.
À travers de nombreux partenariats avec des acteurs internationaux et des plateformes locales, LOOP génère des projets qui se déclinent sous différents formats dans le monde entier.
LOOP organise en particulier deux grandes manifestations singulières et mondiales, avec de nombreuses perspectives de croissance : LOOP Barcelona et le congrès de galeries Talking Galleries.

Dernière mise à jour le 23 mars 2020