La création regardée : l'art sous le regard de la caméra

Films soutenus par le Cnap
Projection/Diffusion audio
La Panacée Montpellier
Chacun sa merde de Hugues Peyret

Chacun sa merde de Hugues Peyret

La création regardée : l'art sous le regard de la caméra est un cycle de projections proposé par Pascale Cassagnau, responsable des collections audiovisuelles, vidéo et nouveaux médias au Cnap et Marc Guiga, constitution du fonds et coordination éditoriale des revues au Centre national du cinéma et de l'image animée. Dans le cadre de ce cycle, des films soutenus par le Cnap au titre du dispositif Image/mouvement et ayant bénéficié d'une aide Images de la Culture du CNC sont projetés.

La création regardée : l'art sous le regard de la caméra

Les histoires parallèles de l'art et de la photographie, du cinéma, la vidéo, de la télévision n'ont cessé de se tresser, plaçant l'art depuis la fin du XIXème sous le regard de la caméra. Le « documentaire » désigne ici le territoire de la double mise en question de l'œuvre et de sa mise en scène filmique.

Tenter d'approcher le domaine du « documentaire » sur l'art consiste à rappeler que le cinéma lui-même est un territoire complexe, traversé par d'autres modes d’expression: musique, littérature, peinture. Par ailleurs, le cinéma occupe une place fondamentale au sein de l'art moderne et contemporain et l'art habite d'une présence discrète, homologique ou plus explicite, le cinéma depuis ses origines.

Élaborer un programme de films sur la création contemporaine saisie dans son contexte élargi, revient à susciter des rencontres de sujets, de domaines, de champs d'expression visant à mettre en exergue le  travail de l'art.

Jeudi 30 janvier 18h30

Chacun sa merde
2001, 52’, couleur, documentaire
Réalisation : Hugues Peyret
Production : YN productions, TLM, La Cinquième
Participation : CNC, Cnap-ministère de la Culture et de la Communication, Institut d'art contemporain de Villeurbanne
Hugues Peyret part à la recherche des 90 boîtes de « Merda d'artista » concoctées en mai 1961 par Piero Manzoni et disséminées à travers le monde. Grâce aux interviews de leurs possesseurs (collectionneurs singuliers – avocat, industriel, architecte, journaliste, artistes, négociants – et publics – conservateur de musée ou directeur de galerie), le réalisateur nous convie à une enquête cocasse sur leur fabrication, leur contenu et leur vente.                                                                                                   

Adresse

14 rue de l’École de Pharmacie
34000 Montpellier
France

Dernière mise à jour le 30 mars 2020