Kent Monkman. L’artiste en chasseur

Exposition
Arts plastiques
Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart Rochechouart

Cet été le musée départemental d’art contemporain de Rochechouart propose la première exposition monographique dans un musée européen de Kent Monkman. Né en 1965, cet artiste canadien amérindien d’origine Cree travaille avec une grande variété de médias : il pratique la performance et la vidéo, réalise des installations musicales ou grandeur nature,  revisite l’histoire de la peinture ainsi que les débuts de la photographie. À travers son double fictif, l'excentrique Miss Chief Eagle Testickle, il se réapproprie et détourne une histoire coloniale qui avait occulté les spécificités sociales et culturelles des premières nations amérindiennes au profit d’une œuvre qui, avec humour et poésie, pose la question de la différence.

L’exposition « Kent Monkman. L’artiste en chasseur » souligne cette question des identités et du renversement des pouvoirs au cœur du travail de l’artiste. Elle comprend un ensemble d’une dizaine de peintures, photographies et estampes, ainsi que des films et plusieurs installations dont un diorama. Au château de Rochechouart, l’artiste a investi aussi bien les salles contemporaines du musée que les espaces historiques, dont la tour, ou encore la salle des chasses et ses fresques du XVIe siècle symboliques du pouvoir seigneurial où des objets détournés rappellent la dimension politique et guerrière atemporelle des images de chasses. Dans la Tour, sous un tipi de cristal les rôles sont inversés : l’explorateur est dorénavant l’indien, le sujet d’étude l’homme occidental. Parodiant les mythes du western, Miss Chief nous rappelle que nous sommes tous, un jour, le folklore de l’autre. Sous les voûtes de bois du Grenier du château, une installation musicale et dansée propose une interprétation contemporaine d'un rituel autochtone traditionnel, celui de l’apparition du Berdache. Quatre guerriers dansent autour de ce personnage féminin-masculin doté de pouvoirs chamaniques dont l'existence et les mœurs, usuelles pour les premières nations, avaient surpris et scandalisé, nombre d'explorateurs de l'Ouest américain, dont le peintre George Catlin.
Entre théâtralité et tragi-comique, Kent Monkman appartient à une génération qui a su concilier la culture contemporaine avec l’identité amérindienne de manière nouvelle et inattendue. En reprenant des formes classiques et actuelles de l’art, Kent Monkman dynamite les schémas habituels, ceux de l’art dit occidental comme celui des Premières Nations. Rejouer les grands moments de l’histoire grâce à son extravagant alter ego lui permet de battre en brèche avec ironie les récits historiques convenus, et de perturber les identités politiques, nationales ou sexuelles. « J'ai créé Miss Chief pour représenter une personne du troisième genre. Elle est une diva outrageuse qui donne un coup de pied chassé à l'histoire coloniale avec ses mocassins-stilettos. J'ai fait d'elle une artiste et je l'ai installée dans des paysages du XIXe  siècle non seulement pour changer les regards, mais pour modifier l'équilibre des pouvoirs. Dans beaucoup de cultures aborigènes, le créateur est un trickster qui bouscule et déstabilise ce qu'il crée » (Kent Monkman). Jouant avec les faux-semblants de l’histoire, cette œuvre n’interroge pas qu’une histoire postcoloniale. Elle reflète avec acuité la réalité actuelle, et l’hybridation des cultures en cette ère de mondialisation.

Commissaires d'exposition

Horaires

Le Musée est ouvert du 1er mars au 1er octobre tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Du 1er octobre au 15 décembre, il est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h.

Adresse

Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart Place du Château 87600 Rochechouart France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 20 novembre 2020